/news/politics
Navigation

Salaire des médecins spécialistes: pas d’étude pour appuyer les positions du gouvernement

D’où vient le 9 %?

Quebec
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault se base sur un chiffre qui n’est appuyé par aucun document pour lancer ses négociations avec les médecins spécialistes.  

Au début du mois d’octobre, le premier ministre François Legault a menacé les médecins spécialistes d’une loi spéciale pour réduire leurs honoraires. Il comptait fixer leur salaire à 9 % sous la moyenne canadienne.  

Le bureau du premier ministre affirmait alors que cette donnée reposait sur la différence entre la rémunération des professionnels au Québec et leurs homologues au Canada. Il indiquait également que ces données provenaient du Conseil du trésor.  

Or, en réponse à une demande d’accès à l’information, le ministère de Christian Dubé, responsable des négociations avec les médecins, a rétorqué qu’il «ne détient pas de documents» à ce sujet. Concernant l’origine du chiffre de 9 %, le bureau du M. Dubé dirige Le Journal vers le bureau de François Legault «puisque cela concerne une déclaration du premier ministre».  

Des données mensuelles  

Pour appuyer cette affirmation, l’entourage du PM a fait parvenir au Journal des données mensuelles de Statistique Canada de juillet 2019, où la différence salariale entre l’ensemble des travailleurs québécois et leurs homologues canadiens est plutôt de 6,5 %. «Le premier ministre a toujours parlé d’une moyenne aux alentours de 9 %», a expliqué l’attaché de presse du premier ministre Ewan Sauves.  

Pour atteindre ce 9 %, on compare plutôt la moyenne de l’ensemble des salaires au Québec à celle des salaires de l’Ontario. Pour Québec, le «principal comparable» est maintenant l’Ontario, et non plus la moyenne canadienne.  

De son côté, la Fédération des médecins spécialistes indique être tenue dans le noir et ne comprend pas les affirmations du gouvernement. «La FMSQ n’a aucune information sur ce pourcentage évoqué par le premier ministre. Aucune information ne nous a été communiquée par le bureau du premier ministre ou par le Conseil du trésor», indique le porte-parole Jacques Tétrault.  

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement Legault se fit à une source externe plutôt qu’aux employés de l’administration publique. Au début de l’année, Le Journal révélait que le bureau de François Legault s’était appuyé sur une lettre ouverte publiée dans les journaux pour brandir une économie potentielle de 500 millions $ à Justin Trudeau advenant la création d’une déclaration de revenus unique gérée par Revenu Québec.  

12,5 % de plus au Québec

Selon une étude récente de l’Institut canadien d’information en santé, la moyenne salariale d’un spécialiste su Québec est de 428 841 $, contre 381 090 $ en Ontario.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.