/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Quelques astuces pour arrêter les dépenses superflues

Coup d'oeil sur cet article

On a tous des périodes où l’on arrête de dépenser de manière responsable en se permettant quelques folies. Pour ne pas entrer dans un cercle vicieux qui risque de mener à un endettement pesant et un dossier de crédit moins reluisant que la normale, voici quelques astuces. 

 Connaître la nature de vos dépenses 

 Pour arrêter de trop dépenser, il faut analyser dans quoi vous dépensez. Connaître la nature de vos dépenses vous permettrait de savoir comment vous attaquer au superflu. 

 Il peut arriver que votre argent s’envole surtout vers un type d’achat, comme les vêtements, les sorties ou les jeux vidéo. Vous pouvez également être amené à dépenser dans certaines conditions, lorsque vous êtes stressé par exemple ou sous l’impulsion de vos proches. Connaître ce qui déclenche vos habitudes de dépenses est la première étape pour en sortir. 

 Poser des objectifs financiers au quotidien  

 Souvent, l’endettement n’est pas l’affaire d’un seul gros achat, mais d’une multitude de petites dépenses que l’on fait au quotidien. Acheter des produits en trop à l’épicerie, se laisser entraîner par les soldes dans une boutique ou profiter d’un cinq à sept dans un bar. 

 Pour remédier à cela, il peut être judicieux de vous poser des objectifs de dépenses pour chacune de ces activités. Se faire une liste d’épicerie, se poser des limites de dépenses pour le magasinage. 

 Pour les virées de bar, on vous conseillerait de partir avec une somme prédéterminée dans votre porte-monnaie afin de ne pas vous laisser entraîner par la séquence de shots de téquila qui suit les trois premiers shots de téquila... 

 Arrêter d’utiliser votre carte de crédit 

 La carte de crédit a quelque chose de magique. On tape et, abracadabra, on paye. En plus, on n’a même pas besoin d’avoir vraiment l’argent dans notre compte bancaire pour s’acheter des bébelles. 

 Mais l’aspect mécanique de la carte de crédit peut également mener à un endettement inattendu. Pour éviter cela, vous pouvez laisser reposer un moment votre carte de crédit dans un tiroir. 

 Suivre vos dépenses 

 Il peut également arriver que les dépenses s’amoncellent parce qu’aucun suivi n’est fait. On se laisse aller au gré des journées, et chaque jour comporte ses achats sans pour autant qu’on ne fasse de liens entre toutes les dépenses encourues. Une fois à la fin du mois, on reçoit notre relevé bancaire mensuel, et le nombre inscrit nous fait grimper aux rideaux. 

 Pour éviter cela, il suffit de suivre les dépenses que l’on fait, de les inscrire et de s’assurer que notre budget est respecté. 

 Faire un budget 

 Bien sûr, il faut faire un budget. Pas obligé de sortir les grands moyens et les outils hyper sophistiqués pour cela. Des applications existent pour suivre ses dépenses et respecter son budget en fonction des objectifs de chacun. 

 Avoir un budget permet de savoir vers quoi on s’enligne et de s’ajuster si l’on ne respecte pas complètement ce qui était prévu. Il ne s’agit pas forcément d’être un dictateur avec vous-même, mais d’avoir une idée de votre situation réelle par rapport à votre situation idéale. 

 Au Québec, l’endettement moyen en 2019, sans compter les emprunts hypothécaires, aurait atteint 19 410$, ce qui resterait en dessous de la moyenne canadienne de 23 496$. Il serait peut-être temps qu’on se fasse tous un budget, vous ne pensez pas?  

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux