/lifestyle/sexromance
Navigation

La vestibulodynie

Beautiful Attractive Asian woman wearing white shirt sitting on bed have a bladder pain or uti pain after wake up in the morning feeling so illness,Healthcare Concept.
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

Les douleurs au niveau des organes génitaux peuvent parfois passer inaperçues, non par leur absence de souffrance, mais plutôt par le fait que le secret est bien gardé. À qui peut-on parler de douleurs à la vulve ?

La sexualité revêt une dimension importante dans la vie de chaque individu. Précisons toutefois que la définition de sexualité varie en fonction du vécu et des valeurs de chacun. Il serait donc réducteur de croire que la sexualité ne se résume qu’à une génitalité, à un genre ou encore à une certaine activité érotique. À travers, notamment, le corps et les sens, toutes sortes de choses peuvent être vécues. Parfois, ces expériences sont positives et demandent à être répétées et d’autres fois, elles obligent à un repli sur soi.

Douleurs et cie

La quête ou la recherche du bonheur prend différentes teintes pour chaque personne, mais le même objectif demeure. De temps à autre, il se peut que des douleurs viennent compromettre l’atteinte de notre objectif de bonheur.

Sandy raconte : « Yan m’accueille telle que je suis, dans mes souffrances comme dans mes bons jours. C’est un homme qui n’a pas toujours besoin de pénétration. Il se satisfait de notre intimité, de sexe oral. C’est avec lui que j’ai pu réaliser à quel point une sexualité saine passe par des échanges respectueux. Ses besoins sont aussi importants que les miens. Bref, je suis allée chez une physiothérapeute en réadaptation périnéale pour les douleurs que j’éprouve et il tenait à m’accompagner. La physio a été très surprise de sa présence au rendez-vous, alors que pour lui, pour nous, ça allait de soi. »

Vulvodynie

La vulvodynie (appelée aussi vestibulite vulvaire) se définit par une douleur – chronique ou ponctuelle – persistante et bien souvent inexpliquée dans la région de la vulve (les endroits de douleurs à la vulve peuvent varier d’une femme à l’autre, c’est pourquoi on parle de région de la vulve). Les manifestations les plus courantes s’apparentent à des sensations de brûlures ou de picotements douloureux à l’entrée du vagin, alors que l’examen gynécologique ne révèle aucune anomalie physiologique (par exemple coupures, irritations ou autres manifestations physiques de tels symptômes) ou présence d’infections. Chez certaines femmes, ces douleurs peuvent s’étendre jusqu’à la région des fesses et des cuisses. C’est pourquoi, pour un certain pourcentage de femmes, la vulvodynie n’est pas ressentie uniquement lors de contacts intimes ou de pénétration. Des femmes ont rapporté vivre des douleurs lorsqu’elles se baladent à vélo, à cheval ou encore simplement lorsqu’elles portent des sous-vêtements trop serrés.

Des solutions

Naturellement, aucune femme ne devrait tolérer de vivre des relations douloureuses ou un mal-être.

À cet effet, il est essentiel d’aller­­­ consulter dès que possible pour faire part des symptômes et de la situation vécue. Un professionnel de la santé, comme un gynécologue, saura vous guider vers des solutions. Elles pourront être sous forme de médicaments ou passer par des méthodes naturelles et d’hygiène­­­ de vie.