/lifestyle/health
Navigation

Bonbons & Cie

Young kid dressed up for Halloween festival
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

La fête de l’Halloween approche à grands pas. Si c’est la fête pour les petits, plusieurs parents se questionnent sur la façon de gérer la consommation de bonbons. J’ai recueilli les conseils d’une nutritionniste spécialisée en famille/enfance, maman de deux jumelles de sept ans.

Young kid dressed up for Halloween festival
Photo courtoisie

Les astuces de Mélissa Larivière, nutritionniste clinicienne chez Espace Famille Koala

1• La journée des festivités, on laisse l’enfant gérer sa consommation de friandises. On ne devient pas la police des bonbons !

2• Au retour de la récolte, on fait le tri avec les enfants. On jette les friandises mal emballées, douteuses et celles non adaptées à l’âge de nos petits.

3• Lorsque la récolte est vraiment démesurée en quantité et que vous ne souhaitez pas devoir gérer des bonbons jusqu’à Pâques, vous pouvez suggérer aux enfants de ne conserver qu’une partie des bonbons récoltés. On partage ensuite le surplus avec nos collègues de bureau ou nos amis sans enfants !

4• Cette année, l’Halloween est un jeudi soir, les enfants auront donc droit de manger leurs friandises comme ils le souhaitent pendant les trois jours suivant la fête. C’est-à-dire qu’à partir du lundi suivant, les bonbons retrouveront leur place comme aliments occasionnels.

5• Les enfants peuvent gérer leur consommation de bonbons, mais vous demeurez responsable de la structure des repas et des collations. Cela signifie qu’on ne se nourrit pas uniquement de friandises à n’importe quel moment de la journée.

6• On offre les friandises en guise de dessert. Ce dernier faisant partie intégrante d’un repas équilibré, on ne joue pas la carte de récompense.

7• Les bonbons peuvent aussi s’intégrer aux collations, mais on peut les bonifier du point de vue nutritif. Une mini barre de chocolat s’accompagnera d’un verre de lait et les jujubes d’un morceau de fromage par exemple. Ces idées ne sont que quelques exemples pour mieux vous guider dans la gestion de la consommation des friandises dans les quelques jours suivant l’occasion spéciale.

8• Lorsque la fête est passée, on ne cache pas les collations. Si les enfants savent où elles se trouvent, elles ne doivent pas non plus être visibles (sur le comptoir par exemple) en tout temps. On veut réduire les tentations et surtout éviter d’avoir à gérer des crises.

9• L’Halloween ce n’est pas seulement la fête des bonbons. À l’instar des autres occasions spéciales pendant l’année, créez des moments spéciaux avec vos enfants (décoration de la maison, confection du costume d’Halloween, bricolage thématique, etc.) qui dépassent les plaisirs associés à la consommation de friandises.

10• Mon dernier point, mais non le moindre, profitez de cette fête pour cuisiner des collations et/ou des repas thématiques avec vos enfants. Des doigts de sorcières en collation et/ou une soupe aux vers de terre en guise de souper ne sont que quelques idées que vous pouvez dénicher en faisant de courtes recherches sur internet.

La citrouille à mettre au menu

Young kid dressed up for Halloween festival
Photo Adobe Stock

Tout comme le potiron qui lui ressemble, la citrouille fait partie de la famille des courges. Malgré le fait qu’on cuisine la citrouille comme un légume, elle est botaniquement considérée comme un fruit. Presque exclusivement utilisée en tant qu’élément décoratif, la citrouille n’est que très peu consommée chez nous et pourtant, elle regorge d’éléments nutritifs ! Riche en vitamine A, sa chair est délicieuse en potage, en purée ou dans une tarte. On peut préparer de délicieux muffins ou galettes à la purée de citrouille. Voilà de bonnes collations maison qui seront appréciées de toute la famille. Qu’attendez-vous pour la mettre au menu ?

Les graines de la citrouille sont aussi des plus intéressantes. Elles contiennent de bons gras, des protéines et plusieurs vitamines et minéraux, dont le fer et le zinc. Elles constituent d’excellentes collations (si bonnes avec des canneberges séchées) et bonifient la valeur nutritive des salades, potages et autres préparations culinaires.

La Courgerie: belle escapade familiale automnale

Young kid dressed up for Halloween festival
Photo courtoisie

Située à Sainte-Elisabeth, la Courgerie vous propose une panoplie d’activités qui plairont aux petits et aux grands : entrepôt regroupant des dizaines de variétés de courges, démos culinaires, animations éducatives variées et surtout l’occasion de faire le plein de collations maison à base de courges. On peut aussi y apporter son pique-nique et passer un agréable moment en famille. Gageons que vous repartirez avec l’un des cinq livres de recettes des sympathiques jardiniers gourmands Pascale Coutu et Pierre Tremblay.

♦ 2321, rang Grand Saint-Pierre, Sainte-Elisabeth lacourgerie.com