/finance/business
Navigation

Ford va couper 450 postes à son usine d'Oakville, en Ontario

Coup d'oeil sur cet article

Ford Motor Company a annoncé, lundi, son intention de licencier 450 personnes travaillant à son usine d'Oakville, en Ontario, portant un nouveau dur coup à l'industrie automobile canadienne.

Les employés comptant le moins d'années d'expérience perdront leur emploi en février prochain. Ils s'ajoutent aux 200 travailleurs de la même usine d'assemblage qui ont déjà été mis à pied en septembre.

Ouverte en 1953, l'imposante usine d'Oakville compte plus de 4000 employés qui s'affairent à produire les modèles Ford Edge, Ford Flex, Lincoln MKX et Lincoln MKT. Or, les modèles Ford Flex et Lincoln MKT arrivent en fin de cycle de production, sans remplacement en vue.

Le président du Local 707 du syndicat Unifor, Dave Thomas, a été convoqué par des responsables de Ford qui lui ont annoncé la nouvelle. «La compagnie nous a avisés qu'en raison des coûts de production, du ralentissement des ventes et de la fin des modèles Ford Flex et Lincoln MKT, des plans de restructuration majeurs seront mis en place», a-t-il expliqué sur le site du syndicat.

En plus des licenciements, des mises à pied temporaires auront lieu pendant les Fêtes, du 20 décembre au 13 janvier, puisque la production s'arrêtera pendant cette période.

«Notre comité à l'usine est extrêmement frustré et déçu, puisque nous avions des discussions en cours avec la compagnie depuis plusieurs mois pour tenter de les persuader de considérer des alternatives. Cependant, aujourd'hui, la compagnie a indiqué qu'il s'agit d'une décision d'affaires et qu'elle ira de l'avant», a mentionné M. Thomas.

Pour sa part, le président national d'Unifor, Jerry Dias, estime qu'«il est urgent de créer ou d'augmenter l'allocation de véhicules pour prévenir la perte permanente d'emplois à l'usine de Ford à Oakville».

En novembre 2018, General Motors avait annoncé la fermeture de son usine d'Oshawa pour la fin de 2019, ce qui devait se traduire par environ 2600 pertes d'emplois, en raison de la chute des ventes des modèles de voitures produits dans cette usine. L'entreprise a depuis annoncé qu'elle investirait pour transformer une partie de l'usine en fabrique de pièces, permettant de sauver environ 300 emplois.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.