/24m/job-training
Navigation

Milieu de travail toxique : 10 signes qui ne mentent pas

Milieu de travail toxique : 10 signes qui ne mentent pas
violeau - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Louise Bouchard – 37e AVENUE

 

Vous passez le tiers de votre temps au boulot, ce n’est pas rien! À quoi porter attention pour déterminer si votre milieu de travail est toxique ?

1. Les employés à problème restent problématiques

Les bonnes organisations voient aux cas problèmes, tentent d’atténuer leurs impacts et de trouver des solutions. L’inaction face à ce genre d’employé mène à des questionnements chez les autres... qui pourraient bien adopter des comportements semblables.

2. « Ce n’est pas dans ma liste de tâches »

On dit parfois des travailleurs qui répètent cette phrase qu’ils ont leur liste de tâches dans leur poche arrière ! Ils acceptent d’accomplir seulement ce qui s’y trouve de manière explicite. C’est une pratique qui peut éviter les exagérations. Mais lorsque la culture d’entreprise est basée sur la collaboration, ces personnes peuvent devenir un élément négatif pour tous.

3. Les faux-semblants

Certains travailleurs ne disent jamais rien lors des rencontres et gardent tout pour ensuite dénigrer les propositions et actions retenues. Ces comportements donnent un grand coup de balai dans la motivation.

4. La performance à tout prix

Les mots clés dans votre milieu de travail sont « objectifs », « avertissements écrits », « chaîne de commandement », « erreurs » ? Il sera presque impossible d’y développer des relations basées sur la confiance et de travailler efficacement en équipe.

Milieu de travail toxique : 10 signes qui ne mentent pas
Wayhome Studio - stock.adobe.com

 

5. Le potinage

Dans certains milieux de travail, le commérage est devenu un élément de la culture organisationnelle. Cette pratique est irrespectueuse, en plus d’alimenter un climat de travail délétère.

6. Les non pertinents

Des collègues qui parlent constamment de tout sauf de leur travail détestent probablement leur boulot et leurs patrons. Non seulement ils détournent l’attention et la concentration des collègues à qui ils s’adressent, mais ils contribuent à la dégradation du milieu et du travail d’équipe.

7. Vous devez vous contrôler sans cesse

C’est mauvais signe si vous avez à vous concentrer pour ne pas exploser parce qu’on vous insulte ou vous humilie au travail. Et c’est pire si vous ne vous sentez pas capable d’en discuter avec votre superviseur ou avec d’autres collègues.

8. Un supérieur qui fait la sourde oreille

Impossible de dire quoi que ce soit, de faire part de vos inquiétudes concernant le travail, de vos tâches, de vos objectifs ? Fuyez ce milieu avant de vous enliser au point de freiner votre évolution professionnelle.

9. C’est qui est à César, ne revient pas à César...

Des collègues prennent tout le mérite et sont incapables de reconnaître les bons coups des autres ? D’autres qui attribuent leurs erreurs à des collègues ? Ces personnalités narcissiques sont un poison certain pour le moral de toute l’équipe !

10. Vous avez jeté la serviette...

Vous n’attendez plus les gratifications et les bons mots, ni la vérité, car on vous a menti trop souvent? Vous avez perdu confiance et vous travaillez sans trop savoir pourquoi? Il est vraiment temps de rafraîchir votre curriculum vitæ !