/sports/soccer/impact
Navigation

MLS: le Los Angeles FC vole la vedette

Carlos Vela, du LAFC, a établi un nouveau record de la MLS en marquant 34 buts cette saison.
AFP Carlos Vela, du LAFC, a établi un nouveau record de la MLS en marquant 34 buts cette saison.

Coup d'oeil sur cet article

La Major League Soccer (MLS) a dévoilé son onze partant étoile de l'année 2019, lundi, formation au sein de laquelle le Los Angeles FC compte trois représentants.

Sans surprise, Carlos Vela fait partie de cette équipe, lui qui a établi un record de la MLS avec 34 buts en une seule saison. En plus d’avoir marqué à profusion, le Mexicain a ajouté 15 mentions d'aide à son dossier. Son équipe affrontera les Sounders de Seattle mardi soir en finale d'association.

Le milieu de terrain Eduard Atesta et le défenseur Walker Zimmerman font partie de ce groupe étoile en compagnie de leur coéquipier. Zimmerman était le pilier de la défensive qui a accordé le moins de buts cette année (37). Son différentiel de +48 a été le meilleur jamais présenté en une saison dans la MLS.

Une quantité astronomique de buts

Zlatan Ibrahimovic et Josef Martinez ont obtenu leur place en tant qu’attaquants sur cette formation aux côtés de Vela. Le Suédois et le Vénézuélien ont respectivement inscrit 30 et 27 buts durant la campagne. Ibrahimovic a conservé une moyenne supérieure à un but par match, tandis que Martinez a battu son propre record en marquant un but dans 15 matchs consécutifs.

Chez le Minnesota United FC, le défenseur Ike Opara et le gardien de but Vito Mannone ont été sélectionnés, eux qui ont complètement changé le visage de leur formation. Après avoir accordé 71 buts en 2018, MNUFC a diminué son total de 28, laissant seulement 43 filets à ses adversaires.

Un représentant pour les équipes canadiennes

Seul le Toronto FC peut se vanter d’avoir un représentant parmi les équipes canadiennes. Alejandro Pozuelo a mérité sa place grâce à ses 12 buts et ses 12 passes décisives. L’Espagnol en était à sa première saison dans la MLS.

Après avoir vu Ignacio Piatti obtenir une place sur cette formation élite en 2018, les joueurs de l’Impact ont été laissés de côté cette année. La formation montréalaise a connu une année difficile, récoltant 41 points en 34 matchs. Trois joueurs du Bleu-Blanc-Noir ont été choisis sur cette équipe depuis l'entrée de l'Impact en MLS en 2012, soit Marco Di Vaio (2013), Laurent Ciman (2015) et Piatti (2016, 2018).

Avec le deuxième pire dossier de la MLS, les Whitecaps de Vancouver n’ont pas de joueurs parmi l’équipe d’étoiles. Leur dernier porte-couleurs sélectionné sur une telle équipe fut Kendall Waston en 2017.