/24m
Navigation

Hausse du nombre d'aînés happés mortellement à Montréal

Hausse du nombre d'aînés happés mortellement à Montréal
GUILLAUME PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre d'accidents mortels impliquant des piétons de 65 ans et plus ont augmenté de 17 % en 2019, par rapport aux trois dernières années, une situation jugée «extrêmement préoccupante» par la Ville de Montréal.

Dix aînés sont décédés happés par des véhicules en 2019 alors qu’ils marchaient dans la métropole.

Afin de prévenir ces événements malheureux, Montréal lance une campagne de sensibilisation destinée aux piétons aînés. La comédienne France Castel a accepté d'agir comme porte-parole et participera à différentes activités de sensibilisation.

Hausse du nombre d'aînés happés mortellement à Montréal
GUILLAUME PELLETIER/24 HEURES/AGENCE QMI

Elle-même reconnaît avoir déjà été négligente en traversant à une lumière «presque rouge». «Un policier m’a regardée et m’a dit ‘’vous savez madame, on fait ça pour vous, les lumières, faites attention’’. Ça m’est toujours resté en tête», s'est-elle souvenue.

La comédienne se dit consciente que les piétons ont leur part de responsabilité lors d’accidents. «Quand on est aîné, certaines de nos capacités peuvent être plus dangereuses pour les déplacements à pieds», a-t-elle indiqué.

Feux pour piétons allongés

La responsabilité ne revient évidemment pas seulement aux piétons.

La Ville de Montréal continue d'implanter des feux pour piétons allongés, laissant plus de temps aux gens pour traverser l'intersection. De nouvelles installations de signaux sonores sont également ajoutées, a souligné l’élu responsable de l’urbanisme et de la mobilité au comité exécutif, Éric Alan Caldwell.

Afin d'accroître la visibilité des piétons, des travaux de marquage au sol sont également effectués en collaboration avec les arrondissements afin d'encourager le dégagement de cinq mètres aux intersections.

Le comportement des automobilistes à l’approche des traverses sera aussi observé. «Dans les prochains jours, nous allons intervenir auprès des propriétaires de véhicules dont les vitres sont extrêmement teintées, ce qui peut obstruer la vision et causer un risque pour les piétons», a affirmé Eric Soumpholphakdy, commandant au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

L’annonce de ces diverses mesures a été faite mardi dans le cadre du plan d'action Vision Zéro décès et blessé grave 2019-2021 qui a pour objectif d'éviter les décès et les blessures graves sur le réseau routier montréalais.

Notons qu'historiquement, un plus grand nombre de collisions impliquant des piétons se produisent en novembre, une situation notamment attribuable à la diminution de la luminosité en fin de journée.