/news/politics
Navigation

Jagmeet Singh est toujours l’homme de la situation, croit Boulerice

Alexandre Boulerice
Photo Journal de Montréal, Ben Pelosse Alexandre Boulerice

Coup d'oeil sur cet article

Désormais l’unique député du Nouveau Parti démocratique (NPD) au Québec, Alexandre Boulerice reconnaît qu’il aura d’importantes responsabilités au sein de son parti dans les mois à venir. Et ces responsabilités, c’est avec Jagmeet Singh comme chef qu’il entend les remplir. 

Dans une première entrevue à l’émission La Joute depuis la déconvenue de son parti au Québec, qui a vu les derniers élus de la vague orange être emportés, le député de Rosemont–La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice, a réitéré sa pleine confiance envers son chef. 

«Il s’est vraiment révélé et dévoilé au cours de cette campagne électorale. Plus ça allait, plus les gens nous en parlaient en disant que son français était bon, qu’il disait des choses intéressantes et qu’ils le sentaient authentique, sincère, a-t-il noté. Ce capital de sympathie ne s’est pas exprimé en votes cette fois-ci, mais je pense que ça a semé des choses qui pourront être très utiles à l’avenir.» 

Le député rappelle au passage que Jack Layton, malgré sa popularité, avait mis quatre élections avant de créer la vague orange. Pendant ce temps, Thomas Mulcair était lui aussi l’unique représentant du Québec dans les banquettes néo-démocrates. 

Une danse de trop? 

S’il reconnaît que les mouvements de danse esquissés par Jagmeet Singh le soir même de la mauvaise performance de son parti au Québec ont pu faire sourciller analystes, militants et même candidats néo-démocrates battus, Alexandre Boulerice préfère y voir le reflet du Jagmeet Singh qui s’est exprimé durant la campagne. 

«Je pense qu’il voulait insuffler aux militants et aux militantes une fierté de la campagne électorale qu’on avait menée», a-t-il expliqué. 

Avec la balance du pouvoir à Ottawa, le NPD pourra tirer son épingle du jeu, espère Alexandre Boulerice. Chose certaine, a-t-il dit, dans un contexte de gouvernement minoritaire, la reconstruction devra se faire rapidement.