/news/health
Navigation

Cancer de la prostate: Régis Labeaume s’implique pour la campagne Noeudvembre

Il insiste sur le dépistage du cancer de la prostate

Le maire Régis Labeaume prenant la parole, mercredi à l’hôtel de ville, en tant qu’ambassadeur de la campagne Nœudvembre. À sa gauche Laurent Proulx, PDG de PROCURE.
Photo Stevens LeBlanc Le maire Régis Labeaume prenant la parole, mercredi à l’hôtel de ville, en tant qu’ambassadeur de la campagne Nœudvembre. À sa gauche Laurent Proulx, PDG de PROCURE.

Coup d'oeil sur cet article

Le maire Régis Labeaume, qui s’est lui-même battu contre un cancer de la prostate en 2019, et 23 autres personnalités s’impliquent dans la campagne Noeudvembre cette année afin de sensibiliser les Québécois à cette maladie.

Pas moins de 7000 nœuds papillon seront en vente au coût de 35$ dans le prochain mois afin de soutenir la mission de l’organisme PROCURE, qui vient en aide aux patients et à leurs familles — grâce à une ligne téléphonique qui leur permet de consulter gratuitement des spécialistes de la santé — et qui finance la recherche sur le cancer de la prostate. 

Laurent Proulx, PDG de Procure, Isabelle Pagé, Ève-Marie Lortie et Régis Labeaume
Photo Stevens LeBlanc
Laurent Proulx, PDG de Procure, Isabelle Pagé, Ève-Marie Lortie et Régis Labeaume

En conférence de presse, le maire Labeaume — qui s’implique pour la 3e fois dans cette campagne — a insisté sur l’importance du dépistage précoce qui permet de sauver des vies et de limiter les coûts pour la société.

«Mon cancer a été médiatisé en raison du poste que j’occupe. Mais il faut savoir que chaque jour, au Québec, 12 hommes apprennent qu’ils sont atteints de cette maladie. Mon père a lui-même appris il y a quelques semaines qu’il était atteint du cancer du pancréas. On a convenu d’en parler parce que si on n’en parle pas, on n’aidera pas notre cause», a déclaré celui qui se dit maintenant «en rémission» après s’être fait rappeler à l’ordre par son médecin quand il avait affirmé publiquement qu’il était «guéri».  

Le maire de Québec, Régis Labeaume.
Photo Stevens LeBlanc
Le maire de Québec, Régis Labeaume.

«Il n’y a pas de guérison avant cinq ans. Ça va très bien, comprenons-nous bien, mais techniquement, on appelle ça de la rémission. Moi, je crois à la science et ce qu’elle dit, c’est que le taux de survie est de 100% cinq ans après la date du diagnostic s’il n’y a pas de propagation ailleurs dans le corps. Personnellement, je m’accroche à ça et je suis très confiant», a ajouté le maire qui a également refusé de dire s’il se représenterait ou non en 2021.

Il a néanmoins décidé de clarifier les choses quant à son état de santé, affirmant que ça ne faisait pas partie de l’équation. «Absolument pas, on va régler ça tout de suite. C’est non. Ma santé n’a rien à voir avec mon avenir politique.» 

Hommage à Jean Pagé

La 6e édition de cette campagne Noeudvembre rend également hommage au communicateur Jean Pagé pour son implication dans cette cause pendant 15 ans. L’ex-animateur et commentateur sportif, atteint du cancer, vit présentement ses derniers moments.

Sa fille, Isabelle Pagé, fait aussi partie des 24 ambassadeurs de l’organisme PROCURE. Elle était présente à l’hôtel de ville de Québec, mercredi matin, pour le point de presse avec le maire Labeaume et le PDG de PROCURE Laurent Proulx.

Elle a accepté de donner des nouvelles de son père. «Il va bien, surprenamment, il écoute le hockey encore. Physiquement, papa est très diminué, c’est sûr, parce que son cancer à lui est dans ses os maintenant. Médicalement, il est très bien géré, toujours à la maison, très alerte. On a de très belles discussions, ça reste un homme cultivé avec un intérêt et une curiosité insatiables, alors on vit de très beaux moments, mais je dois dire que nous vivons un jour à la fois.»

Isabelle Pagé
Photo Stevens LeBlanc
Isabelle Pagé

Parmi les autres ambassadeurs de la campagne, on retrouve notamment Ève-Marie Lortie, Saskia Thuot, Winston McQuade, Maripier Morin, Sébastien Benoît, le designer Philippe Dubuc qui a conçu le nœud papillon, Frédéric Plante, Charles Hudon et les trois sœurs Dufour-Lapointe.

Ceux qui veulent se procurer un nœud papillon pourront le faire en ligne sur le site web noeudvembre.ca ou chez divers partenaires comme Simons, Ernest ou Greiche & Scaff.