/entertainment/movies
Navigation

«Gallant: confessions d’un tueur à gages»: Luc Picard tourne à Saint-Constant

«Gallant: confessions d’un tueur à gages»: Luc Picard tourne à Saint-Constant
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-CONSTANT – La portion montréalaise du tournage de «Gallant: confessions d’un tueur à gages» tire à sa fin et, mercredi, c’est à Saint-Constant, sur la Rive-Sud, que Luc Picard, réalisateur du film et interprète du rôle-titre du meurtrier Gérald Gallant, dirigeait ses troupes.

Les médias étaient invités à visiter le plateau où étaient filmées des scènes impliquant notamment les acteurs Maxim Gaudette, Bobby Beshro, Dany Boudreault, Sandrine Bisson, David La Haye et Éveline Gélinas. 

Le long métrage réunira aussi à l’écran Emmanuel Charest, Louise Portal, Raymond Cloutier et Catherine De Léan. 

«Gallant: confessions d’un tueur à gages»: Luc Picard tourne à Saint-Constant
Joël Lemay / Agence QMI

«Gallant: confessions d’un tueur à gages»: Luc Picard tourne à Saint-Constant
Joël Lemay / Agence QMI

Produit par Christian Larouche et scénarisé par Sylvain Guy – dans une adaptation du livre éponyme signé par les journalistes Éric Thibault et Félix Séguin et paru aux Éditions du Journal en mars 2015 –, «Gallant: confessions d’un tueur à gages» racontera la vie de Gérald Gallant, considéré comme l’un des tueurs à gages les plus prolifiques de notre époque. 

Revendiquant 28 meurtres et une quinzaine d’attentats, visant pour la plupart des hauts gradés des Hells Angels, de la mafia et du crime organisé, Gallant est également indicateur de police et ne craint pas de dénoncer son entourage au besoin. Bien que bègue, d’une santé fragile et doté d’un quotient intellectuel modeste, établi dans un quartier tranquille et marié à une femme bonne et pieuse, Gérald Gallant a su déjouer criminels endurcis et policiers futés pour poursuivre ses missions. 

«Gallant: confessions d’un tueur à gages»: Luc Picard tourne à Saint-Constant
Joël Lemay / Agence QMI

«Gallant: confessions d’un tueur à gages»: Luc Picard tourne à Saint-Constant
Joël Lemay / Agence QMI

En entrevue avec le «Journal de Montréal» à la fin septembre, Luc Picard ne cachait pas que de se glisser dans la peau de Gérald Gallant représentait pour lui un immense défi. 

«C’est une composition hallucinante à faire, informait-il. (...) Mais, en même temps, c’est ça qu’on cherche quand on est acteur.» 

Des segments de «Gallant: confessions d’un tueur à gages» doivent aussi être mis en boîte à Bruxelles, en Belgique, et à Cuba en novembre.