/news/health
Navigation

Une quarantaine de médecins en formation en Thaïlande à vos frais

La prime de perfectionnement des omnipraticiens a doublé depuis la dernière entente avec le gouvernement

Le temple Doi Suthep, les sanctuaires et les statues de Bouddha
Photo Adobe Stock Le temple Doi Suthep, les sanctuaires et les statues de Bouddha

Coup d'oeil sur cet article

Une quarantaine de médecins de famille pourront recevoir jusqu’à 2100 $ en prime de formation pour des ateliers suivis lors d’un exotique voyage de 14 jours en Thaïlande.

Sans tambour ni trompette, le forfait de perfectionnement accordé aux omnipraticiens a plus que doublé en vertu de la dernière entente conclue avec le gouvernement du Québec. 

 

  • Dr Louis Godin, président de la FMOQ, était à Dutrizac sur QUB radio:

 

Les généralistes ont droit à sept journées de formation remboursées par la RAMQ chaque année (ou 14 demi-journées). Cette prime de formation a bondi de 300 $ à 702 $ par jour, en vertu du nouvel accord négocié. 

Tous les ans, la Fédération des omnipraticiens du Québec (FMOQ) offre un voyage à l’étranger à ses membres. Du 7 au 20 janvier prochain, les généralistes pourront ainsi découvrir les temples bouddhistes de la Thaïlande et «profiter d’un bain de pieds» dans les sources d’eau chaude près de la ville de Mae Sai, tout en améliorant leur pratique médicale. 

Durant ces deux semaines de voyage organisé, six demi-journées de formations sont offertes aux médecins de famille. 

La visite d’un orphelinat de Bangkok est notamment au menu des ateliers de perfectionnement. Une présentation comparant les systèmes de santé québécois et thaïlandais est également au nombre des activités proposées. 

«À la fin de la présentation, les participants pourront [...] être au fait du système de rémunération des médecins en Thaïlande», précise le programme préliminaire. 

Remboursement maximum de 2100 $

Les participants ont droit à la prime de formation payée par l’État pour ce congrès. 

«Les médecins [qui participeront au voyage] en Thaïlande vont pouvoir se faire rembourser un maximum de 2100 $ parce qu’il y a six demi-journées de formation», précise le directeur des communications de la FMOQ, Jean-Pierre Dion. 

Il ajoute que les omnipraticiens doivent payer les coûts d’inscription, de déplacement et d’hébergement. 

Notons que tous ces frais sont déductibles d’impôt puisqu’ils sont associés à un congrès de formation accrédité. 

La hausse du forfait de « ressourcement » accordé aux généralistes dans la récente entente avec Québec était souhaitable, insiste Jean-Pierre Dion. 

«Ce n’était pas équitable, dit-il. Ce qu’on a visé, c’est d’atteindre 80 % de ce qui est octroyé aux spécialistes.» 

Les médecins de famille se sont ainsi rapprochés de leurs collègues spécialistes, qui profitent d’une prime de «ressourcement» de 844 $ par jour de formation. 

Le relationniste signale que seulement 0,3 % des formations suivies par les généralistes sont données à l’étranger. 

En 2017, 49 omnipraticiens se sont envolés pour la Chine afin d’apprivoiser le système de santé chinois. 

En 2018, ils étaient 35 à participer au voyage offert par la FMOQ à Stockholm, en Estonie et en Lettonie. Plus tôt cette année, 26 généralistes se sont rendus en Bulgarie pour un congrès de formation. 

La FMSQ les a arrêtées

À la FMSQ, on n’offre plus de congrès de perfectionnement à l’étranger depuis deux ans. «Nous, on n’a autorisé aucune [formation hors Québec] en 2018 et 2019, signale Jacques Thétrault, directeur des communications. [Des congrès] à l’externe, on est bien réticents, on veut que ça se tienne ici. Des affaires bizarres au Costa Rica, nous autres, on n’est pas là-dedans.» 

La Thaïlande se retrouve au 47e rang du classement de l’OMS des meilleurs systèmes de santé. 

Un programme à faire rêver 

Un souper-croisière est prévu sur le Chao Phraya
Photo Adobe Stock
Un souper-croisière est prévu sur le Chao Phraya
  • Une croisière sur les Klongs, les canaux de la ville de Bangkok 
  • Visite du musée interactif sur l’histoire du chemin de fer Thaïlande-Birmanie 
  • Visite du temple Bang Pa-In et du palais chinois Wehat Chamrun de la ville d’Ayutthaya Près de la ville frontière reliant la Thaïlande et le Myanmar par un pont, un détour aux sources d’eau chaude pour profiter d’un bain de pieds
  • Visite du temple Doi Duthep à Chiang Mai, surplombant les vallées et collines environnantes 
  • Visite de la plantation de thé Araksa, suivie d’un saut au jardin botanique de la reine Sirikit  

 

Le temple de l’aube, Wat Arum
Photo Adobe Stock
Le temple de l’aube, Wat Arum

  

Des ateliers de formation  

  •  Visite d’un orphelinat à Bangkok
  •  Présentation intitulée « Y a-t-il un médecin dans l’avion ? »
  •  Visite du Bumrungrad International Hospital
  •  Présentation de Louis Godin sur « La réalité de l’évolution de la pratique médicale au Québec » 
  •  Présentation « La réalité du système de santé en Thaïlande »
  •  Présentation intitulée « Nouveautés en diarrhée du voyageur »