/finance/business
Navigation

Groupe TVA: profits en légère baisse au troisième trimestre

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Groupe TVA a rapporté jeudi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 13,4 millions $, soit un profit de 0,31 $ par action au troisième trimestre de son exercice financier comparativement à 14,1 millions $ ou 0,33 $ par action pour le trimestre correspondant de 2018.

Sur la même période, les produits d'exploitation ont atteint 125,6 millions $, en baisse de 1,8 million $ comparativement à l’an dernier.

Dans un communiqué, la présidente de Groupe TVA, France Lauzière, s’est réjouie «des résultats obtenus pour le troisième trimestre», et ce, «malgré les nombreux défis auxquels nous sommes confrontés».

L’entreprise a notamment salué la hausse de ses parts de marché de 0,2 part, à 38,3 parts, soulignant particulièrement «la bonne performance [des] chaînes spécialisées malgré les iniquités que celles-ci subissent depuis des années quant à leur juste valeur marchande».

En l’occurrence, elle a noté la croissance d'auditoire de la chaîne TVA Sports «avec un bond de 0,4 part de marché au cours du trimestre, preuve indéniable que la qualité de sa programmation est reconnue des téléspectateurs».

Mme Lauzière a ajouté que «les redevances de nos chaînes doivent être équitables et représenter la part d'écoute qu'elles génèrent par abonnés. Bell doit admettre la problématique qui affecte l'ensemble de notre industrie et reconnaître la juste valeur de nos chaînes».

Groupe TVA a promis de continuer ses représentations auprès des autorités réglementaire et gouvernementale.

Quant au secteur des magazines, il a «connu des résultats exceptionnels compte tenu de la tendance à la baisse des revenus dans cette industrie», a fait savoir France Lauzière.

«Les résultats financiers du secteur des services cinématographiques et audiovisuels ont connu un recul par rapport au trimestre correspondant de l'exercice 2018 dû au caractère cyclique des besoins en services de production pour des films de type "Blockbuster"», a-t-elle ajouté, tout en réitérant «l'importance que le gouvernement provincial s'engage à maintenir les incitatifs fiscaux en place».