/qubradio
Navigation

Le Parti libéral a été «odieux» envers Nathalie Normandeau, selon Khadir

Amir Khadir
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-député solidaire Amir Khadir estime que le Parti libéral a été «odieux» envers Nathalie Normandeau, en la sacrifiant et en lui faisant «porter le chapeau d’une responsabilité qui va à d’autres personnes».  

En entrevue à QUB radio, M. Khadir a réagi jeudi à la sortie du livre «PLQ inc.» dans lequel on découvre l’ampleur des efforts déployés par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) pour démontrer que le Parti libéral de Jean Charest aurait bénéficié de financement illégal en échange d’influence ou de décisions politiques pendant une décennie. L’ancien premier ministre se serait même vu offrir un pont d’or par la formation politique pour l’inciter à en prendre la tête en 1998.    

  • ÉCOUTEZ l’entrevue d'Amir Khadir sur QUB radio:    

  

  

«Mme Normandeau a sans doute des responsabilités comme d’autres grands responsables du Parti libéral. Ce que je trouve odieux, c’est que le Parti libéral ait sacrifié une de ses meilleures soldates», a déclaré l’ex-co-porte-parole de Québec solidaire à l’antenne de l’émission «Politiquement incorrect» de Richard Martineau.  

M. Khadir a par ailleurs soutenu que l’ancienne vice-première ministre – qui fait toujours face à des accusations d’abus de confiance, de corruption et de fraude – était certainement «une grande admiratrice de Jean Charest». Et «rien de plus normal», selon lui, qu’elle se soit conformée «aux règles du parti et aux commandes [...] acheminées par Jean Charest».  

L’ex-député de Mercier est d'avis que l’ancien argentier du PLQ, Marc Bibeau, et Jean Charest, notamment, «s’en tirent à bon compte».  

Après la sortie du rapport de la commission Charbonneau, en 2016, M. Khadir avait déclaré soupçonner l’ex-chef libéral d’être à la commande d’une machine de corruption. Il estimait déjà que le scandale entourant les accusations portées à Nathalie Normandeau relevait aussi de Jean Charest.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions