/qubradio
Navigation

Fuite de données Desjardins: «il y a eu une mauvaise évaluation du risque», affirme Steve Waterhouse, spécialiste en cybersécurité

Le logo du Mouvement des Caisses Desjardins.
Photo d'archives, Joël Lemay Le logo du Mouvement des Caisses Desjardins.

Coup d'oeil sur cet article

Le spécialiste en cybersécurité, Steve Waterhouse, est d’avis qu’il y a eu «une mauvaise évaluation du risque» chez Desjardins, en lien avec la fuite de données.  

«Il y a eu une mauvaise évaluation du risque, ils auraient dû refaire les évaluations de la menace à l’interne», a expliqué M. Waterhouse, à l’émission «Franchement dit» à QUB radio, vendredi.  

Rappelons que la direction de Desjardins a confirmé vendredi matin que ce ne sont finalement pas 2,9 millions de membres et d’entreprises qui ont été victimes de la fuite de données de la coopérative, mais bien 4,2 millions.  

ÉCOUTEZ l’entrevue de Steve Waterhouse, à QUB radio:  

Steve Waterhouse a expliqué à l’animateur Jonathan Trudeau qu’il revient aussi à chacun de prendre les mesures nécessaires afin de minimiser les risques de vol de données.   

Même s’il y a une «prise de conscience» et «un éveil collectif» au sujet des données personnelles, il faut redoubler de précautions.  

«Ça revient aux gens de prendre leurs responsabilités de regarder leurs affaires et de minimiser où ils donnent de l’information parce que plus ils en donnent sur les réseaux sociaux, plus ça vient intéressant d’aller faire cette culture d’informations-là [...] Faut voir à nos affaires», a-t-il ajouté.  

  

  

  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions