/sports/fighting
Navigation

Le plus grand enjeu dans le choc Canelo Alvarez et Sergey Kovalev

Canelo Alvarez et Sergei Kovalev
Photo AFP Canelo Alvarez et Sergei Kovalev

Coup d'oeil sur cet article

C’est samedi que Canelo Alvarez et Sergey Kovalev se livreront ce qui est considéré comme le combat de l'année dans le monde de la boxe.

Si Canelo est l’homme à battre en ce moment avec ses titres WBA et WBC ainsi que son statut de supervedette, le défi qui se présente devant lui est important. Le Mexicain a accepté de grimper de deux divisions de poids pour se frotter au «Krusher».

«C’est énorme [comme défi], a mentionné le boxeur québécois Mikaël Zewski, vendredi, en entrevue au réseau TVA Sports. Ce n’est pas seulement le fait de grimper de deux divisions. Il faut se rappeler que Canelo a commencé sa carrière en 2005 à 140 livres et qu’il s’est battu très longtemps à 147. Maintenant, il va se retrouver à 175, il va affronter des gars avec la carrure de Jean Pascal, d’Artur Beterbiev et d’Adonis Stevenson.»

Le plus grand enjeu est le suivant : Canelo pourra-t-il encore miser sur cette harmonieuse combinaison de vitesse et de puissance qui a fait son succès?

«Est-ce qu’il est capable de garder ça à ce poids? s’est interrogé Zewski. Je l’ai vu lever de la fonte, ce que je ne l’avais jamais vu faire auparavant. Son grand avantage dans ce combat est d’être le plus rapide. Kovalev n’a jamais vu un gars aussi rapide que Canelo.

«Est-ce que Canelo va être capable de garder cette vitesse à 175 livres? Ce sera la grosse question selon moi.»

Chose certaine, Canelo ne voudra pas encaisser trop de coups de la part de son puissant rival.

«J’ai hâte de voir à quel point il va pouvoir prendre la puissance de Kovalev à ce poids, a mentionné Zewski. Kovalev est un grand cogneur et quelqu’un qui fait peur à la majorité de ses adversaires. Est-ce que Canelo peut prendre le meilleur coup de Kovalev? Je pense que la stratégie de Canelo sera simplement de ne pas se faire toucher. Le moins possible du moins.»

Au bout du compte, Zewski estime que le champion de 29 ans sortira gagnant de l’affrontement, mais avec une cote de 4 pour 1 favorisant Canelo, il est tentant de parier pour le négligé.

Le verdict? Une victoire serrée du Mexicain par décision.