/sports/fighting
Navigation

«Les 8 lb, il va les sentir» - David Lemieux

«Les 8 lb, il va les sentir» - David Lemieux
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

David Lemieux (40-4-0, 34 K.-O.) se battra dans cinq semaines au Centre Bell alors qu’il croisera les gants avec l’Ukrainien Max Bursak (35-5-0, 16 K.-O.) dans un combat qui se déroulera chez les super-moyens. Et aux dires du Québécois, son adversaire devrait ressentir le poids en plus qu’il pourra arborer.

«Ça donne un gros "break" à mon corps», a tout d’abord souligné Lemieux, vendredi, sur les ondes de TVA Sports.

«Le poids va exceptionnellement bien, a-t-il continué. Je ne me suis pas pesé léger comme ça aussi loin du combat. À 168 lb, ça va donner un gros "break" à mon corps. Je pense que les 8 lb, mon adversaire va les sentir.»

Par le passé, le Québécois a eu quelques problèmes à se conformer à la limite de poids de 160 lb que lui obligeait la catégorie des poids moyens. Toutefois, Lemieux n’entrevoit aucun problème.

«Ça va super bien, a-t-il confié. Je suis en camp depuis longtemps. Je suis vraiment prêt pour ce combat. Ça fait longtemps que je ne me suis pas senti (aussi) fort, bien et en forme comme ça. Ce sera un beau combat que je vais donner aux fans le 7 décembre. Ça va être chez moi en plus, ça fait longtemps. Je suis super excité et en forme. J’ai hâte de montrer aux fans et au monde que Lemieux est de retour.»

Ça fait plus de trois ans que Lemieux n’a pas boxé au domicile du Canadien de Montréal alors qu’il avait battu Cristian Fabian Rios par décision unanime.

Si Lemieux sera sur le ring au début du mois de décembre, celui qu’il vise depuis longtemps, le Mexicain, Saul «Canelo» Alvarez, sera en action, samedi, contre le Russe Sergey Kovalev chez les poids lourds-légers (175 lb).

«C’est bizarre, a indiqué Lemieux. C’est un gros risque que Canelo prend. Il montre beaucoup de courage, mais c’est deux catégories de poids plus haut. Kovalev, il est gros. (Mais) je donne quand même le combat à Canelo.»