/sports/tennis
Navigation

Denis Shapovalov passe en finale à Paris

Denis Shapovalov passe en finale à Paris
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien Denis Shapovalov a profité de l'abandon de Rafael Nadal, samedi, pour passer directement en finale du tournoi de Paris.

Shapovalov n'a même pas eu à jouer car l'Espagnol a déclaré forfait sur blessure au cours de l'échauffement.

Âgé de 20 ans, «Shapo» en découdra pour le titre dimanche avec le premier joueur mondial Novak Djokovic. Il s'agira pour le jeune Ontarien d'une première finale en Masters 1000.

Le Serbe en sera quant à lui à une sixième finale à Paris, lui qui a triomphé de Grigor Dimitrov 7-6 (5) et 6-4 en demi-finale, samedi. Djokovic disputera par ailleurs une 50e finale de Masters 1000 en carrière.

Même si Shapovalov profite du retrait de Nadal, il va sans dire que les amateurs de tennis auraient préféré voir ces deux joueurs en action.

Shapovalov et Nadal avaient croisé le fer à deux occasions par le passé. Rappelons que le Canadien avait gagné en trois manches de 3-6, 6-4 et 7-6 (4) contre l’Espagnol au troisième tour de la Coupe Rogers, à Montréal, en 2017. Nadal l’avait par ailleurs emporté en 2018 au Masters de Rome.

Avantage Djokovic

Face à Djokovic, le Canadien retrouvera un adversaire qui l’a battu trois fois en autant d’occasions. Leurs trois confrontations ont d’ailleurs eu lieu plus tôt cette année, d’abord aux Internationaux d’Australie, plus plus récemment, à Rome et et à Shanghai.

Shapovalov, qui se retrouvera minimalement au 16e rang du classement de l’ATP à l’issue du week-end, a soutiré une seule manche sur huit face à Djokovic, par un pointage de 6-4 en Australie.

Plus tôt dans le tournoi parisien, Shapovalov a vaincu trois joueurs du top 15, excluant Nadal. Il a effectivement éliminé successivement l’Italien Fabio Fognini (12e), l’Allemand Alexander Zverev (6e) et le Français Gaël Monfils (13e).

Un cinquième sacre en vue?

Déjà détenteur de quatre titres au Masters de Paris, Djokovic avait battu un autre Canadien en finale, soit Milos Raonic, lors du tournoi de 2014. Le Serbe a aussi triomphé en 2009, 2013 et 2015. L’an dernier, Djokovic avait atteint la finale de la compétition, mais il avait alors perdu contre le Russe Karen Khachanov.

Shapovalov compte pour sa part un titre de l’ATP en carrière, remporté à l’Omnium de Stockholm, de catégorie 250, le 20 octobre dernier.