/qubradio
Navigation

Le boxeur Jean Pascal dans l’arène politique?

Le boxeur Jean Pascal dans l’arène politique?
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

On n’a peut-être pas aperçu le visage du boxeur Jean Pascal sur une pancarte électorale durant les derniers mois, mais il n’est pas pour autant fermé à la politique. Au contraire, le sportif souhaiterait éventuellement troquer le combat de boxe pour celui des idées et des mots.  

Dans un récent épisode de Devine qui vient souper? à QUB Radio, Jean Pascal avoue que son père, député haïtien à l’époque de Jean-Bertrand Aristide, a eu beaucoup d’influence sur lui.«Veux, veux pas, je l’ai dans mon sang», dit-il autour de la table de Sophie Durocher et de Richard Martineau, accompagné du journaliste Paul Larocque, aussi invité à l’émission.  

Affirmant avoir beaucoup regardé La Joute sur les ondes de LCN, le boxeur s’est d’ailleurs vu encourager par l’animateur Paul Larocque.«Les meilleurs politiciens sont ceux qui sont tombés une fois et, des fois, deux fois», lui a-t-il dit en allusion à tous ses combats menés de front.  

François Legault, un modèle  

Sans pour autant mentionner son intérêt à joindre la Coalition avenir Québec (CAQ) ou quelconque parti politique, Jean Pascal souligne la persévérance du premier ministre québécois.   

«Quand j’étais jeune, il était ministre de l’Éducation. [...] Il a toujours voulu être chef, il s’est fait battre par Mme Marois à plusieurs reprises. Ça n’a jamais marché. Il a créé son propre parti. Au début, ça n’a pas fonctionné, il a perdu. Il a persévéré, persévéré et, maintenant, il a gagné», lance-t-il en entrevue.  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions