/sports/fighting
Navigation

Saul «Canelo» Alvarez passe le K.-O. à Sergey Kovalev

Canelo Alvarez v Sergey Kovalev
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Mexicain Saul «Canelo» Alvarez a battu le Russe Sergey Kovalev par K.-O. au 11e round pour devenir champion WBO des mi-lourds, à Las Vegas.

Canelo (53-1-2, 36 K.-O.) avait renoncé à ses ceintures WBA et WBC des poids moyens pour grimper de deux catégories afin de se frotter à «Krusher».

Par le fait même, il est devenu champion dans quatre catégories de poids différentes.

«Je ne m’attendais pas que Canelo Alvarez aille chercher un K.-O. dans ce combat, a souligné le boxeur québécois Mikaël Zewski, dimanche, lors d’une entrevue avec le réseau TVA Sports. Ç’a été un combat un peu en dessous des attentes. On s’attendait à beaucoup d’action. Kovalev a essayé d’y aller avec des gants blancs en tenant Alvarez loin. Canelo essayait de rentrer à l’intérieur. Mais ç’a été un peu décevant, Kovalev n’avait pas beaucoup de force dans ses coups, malheureusement.»

Zewski a d'ailleurs été sans équivoque pour la suite des choses pour les deux boxeurs.

«J’espère (qu'il prendra sa retraite), a continué Zewski. Car on peut remettre en question son menton de façon considérable. Il a été mis au plancher et hors de combat par un gars qui est monté des 160 lb. [...] Si on le met dans un combat contre Artur Beterbiev, ça ne durerait pas longtemps. Canelo ne m’a pas montré qu’il peut continuer chez les 175 lb, d’affronter des gars de la trempe de Beterbiev ou (Dmitry) Bivol. Il se doit de retourner à 168 lb, mais son idéal est à 160 lb. Il a de gros combats à faire à 160 lb.»