/24m/city
Navigation

Ensemble Montréal ne ménage pas Plante

Lionel Perez
Photo d'archives, Agence QMI Lionel Perez

Coup d'oeil sur cet article

Le parti d’opposition Ensemble Montréal n’a pas ménagé l’administration Plante lundi, profitant du fait que cette dernière est à mi-mandat pour étaler ses doléances sur le déneigement, la circulation, l’aide aux commerces, la gestion des matières résiduelles et celle des deniers publics.

Les stratégies de déneigement devront être améliorées et plus d’argent devra être investi pour ce faire, a notamment mentionné le parti, rappelant qu’en janvier dernier, Urgences-santé recevait 140 appels par heure pour des chutes sur la glace.

«On ne pourra pas reporter l’hiver comme la mairesse a reporté l’Halloween», a lancé Francesco Miele, leader adjoint du parti d’opposition, faisant référence à la décision de reporter l’Halloween au 1er novembre cette année en raison de la pluie.

«Les cocktails météo, les changements climatiques ne peuvent plus être des excuses. (...) Les Montréalais sont en droit de s’attendre à des services de qualité, surtout en hiver», a-t-il enchaîné.

Au printemps dernier, la politique de déneigement a été revue pour accroître la marge de manœuvre des arrondissements.

Le chef de l’opposition, Lionel Perez, a par ailleurs reproché à l’administration d’être «très dépensière».

Les dépenses de la Ville ont crû de 9,5 %, soit 503 millions $, en deux ans, selon M. Perez.

Celui-ci accuse l’actuelle administration d’être «intransigeante», lui reprochant de consulter les parties prenantes seulement lorsque cela fait son affaire.

Interrogé sur les bons coups de sa rivale, M. Perez a évoqué les espaces verts, s’empressant néanmoins de critiquer la gestion du projet de Grand parc de l’Ouest.