/travel
Navigation

Cap sur la voile

JM 1105 Évasion Demers
Photo courtoisie, Voile Québec L’école du Club de Voile Deux-Montagnes à Vaudreuil.

Coup d'oeil sur cet article

Trop tôt pour parler de voile en prévision de la saison prochaine ? Pas s’il s’agit d’un rêve qui vous habitera joyeusement durant la saison froide.

La Foire de la voile, qui aura lieu le 9 novembre au Palais des congrès de Montréal, s’avère d’ailleurs une occasion unique pour s’informer et rencontrer des passionnés.

À Magog, au lac Memphrémagog, 
l’école de voile Yvanhoë offre des
 cours pour manœuvrer un voilier
 habitable, allant de l’initiation à
 l’autonomie complète.
Photo courtoisie, Alain Demers
À Magog, au lac Memphrémagog, l’école de voile Yvanhoë offre des cours pour manœuvrer un voilier habitable, allant de l’initiation à l’autonomie complète.

C’est aussi une bonne chose de penser à une formation, recommandée pour prendre le large, voire généralement requise pour faire la location. Il y a avantage à opter pour une école homologuée par Voile Québec, afin de vous assurer que les instructeurs sont bien formés pour enseigner et que les cours peuvent mener à l’obtention de brevets émis par Voile Canada.

En dériveur

Voici un aperçu de ce qu’il faut également savoir pour débuter, à partir d’une évaluation sommaire de Voile Québec. Si vous optez pour le dériveur, un petit voilier léger et vif, vous pouvez déjà vous amuser après une heure ou deux de cours dans un environnement contrôlé et surveillé.

Formation en navigation 
de croisière au Saguenay, 
avec Voile Mercator.
Photo courtoisie, Voile Mercator
Formation en navigation de croisière au Saguenay, avec Voile Mercator.

Pour devenir autonome, ça peut prendre une trentaine d’heures de cours pratiques, réparties les week-ends par exemple. Pour une base solide, il faut y mettre davantage de temps, selon les aptitudes des participants, la météo et le type de plan d’eau.

En quillard

Si vous rêvez plutôt de partir à bord d’un voilier habitable, vous pourriez d’abord faire l’essai d’une journée ou deux d’initiation.

Vous aimeriez louer un voilier sans capitaine ? Il est alors suggéré de passer le cap des 60 heures de cours, la formation se faisant dans le plaisir. Certaines écoles offrent des formations dans le Sud, ce qui permet de commencer dès cet hiver.

Une fois autonome, on peut avoir
 beaucoup d’action en dériveur.
Photo courtoisie, Voile Québec
Une fois autonome, on peut avoir beaucoup d’action en dériveur.

En bref

Coûts approximatifs de formation

  • Dériveur : de 25 $ à 130 $ par jour
  • Quillard : de 140 $ à 210 $ par jour

Foire de la voile 

  • 9 novembre, au Palais des congrès de Montréal

D’autres idées pour le week-end

Un chalet en forme de bulle

Imaginez une grosse bulle avec les commodités d’un chalet. C’est la Grande Ourse chez Les Pieds sur terre à Saint-Calixte dans Lanaudière. Loge jusqu’à six personnes.

Trois spas en un

Parler ou ne pas parler dans un spa ? Au Nordik Spa-Nature de Chelsea, près de Gatineau, on a tranché en établissant trois zones : silence, murmure et aire sociale.

Au mont Saint-Hilaire

C’est un bon moment pour aller sur la montagne. Il y a moins de monde. Une halte à découvrir : les Vergers Petit et fils pour leurs bons cidres et leur crêperie.