/portemonnaie/business
Navigation

Krispy Kreme fait la paix avec un revendeur de beignes

Krispy Kreme fait la paix avec un revendeur de beignes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune étudiant qui revendait les pâtisseries de Krispy Kreme dans sa ville a reçu 500 boites de beignes de la part de la célèbre enseigne pour l’aider à payer sa dette étudiante, rapporte Business Insider .   

 Jayson Gonzalez étudie à Champlin dans le Minnesota où il n’existe pas de boutique de Krispy Kreme depuis 11 ans. Pour remédier à cela et finir ses études en comptabilité sans dettes, il a décidé de parcourir près de 435 kilomètres jusqu’en Iowa chaque fin de semaine pour ramener une centaine de boites de beignes et les revendre dans sa ville.   

 Achetée autour de 10 dollars américains, chaque boite était revendue entre 17 et 20 dollars.   

 Au départ, l’entreprise a appelé Jayson pour lui demander d’arrêter son projet, prétextant des préoccupations sanitaires. La compagnie a affirmé qu’elle souhaitait protéger « Jayson et Kripy Kreme en assurant la qualité du produit et la conformité aux règlementations ».   

 Mais après avoir appris les raisons de la petite business de l’étudiant, Krispy Kreme a changé d’avis. Ils l’ont invité à continuer sa revente en tant qu’opérateur indépendant et l’ont encouragé à poursuivre son esprit entrepreneurial en lui envoyant 500 boites, soit 6000 beignes.   

 Tout est bien qui finit bien. Jayson Gonzalez continuera de payer ses dettes étudiantes et les habitants de Champlin, Minnesota recevront leur dose hebdomadaire de Krispy Kreme. Qui a dit que le capitalisme n’avait pas ses contes de fée?   

  

  

  

  

  

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux