/entertainment/shows
Navigation

«La nuit de la déprime» : un spectacle drôlement désespérant!

«La nuit de la déprime» : un spectacle drôlement désespérant!
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Présenté depuis huit ans à Paris, où il fait salle comble, le spectacle de variétés «La nuit de la déprime» se transporte au Québec, un soir seulement, le 20 janvier 2020, et promet d’infliger au public une bonne dose de désespoir... avec beaucoup d’humour et d’ironie, bien sûr. 

Adapté au Québec par la boîte Agents Doubles Productions, appartenant à Luce Rozon, le collectif «La nuit de la déprime» mettra en vedette une pléthore d’artistes d’ici, qui puiseront dans le deuxième et troisième degré pour nous faire rigoler sur la scène du Théâtre St-Denis, sous le thème de la dépression, du vague à l’âme, de la mauvaise foi... Bref, ce sera triste à pleurer (de rire). 

Christian Bégin sera le maître de cérémonie, et Mélissa Bédard, Isabelle Boulay, Pierre Brassard, France Castel, Les Denis Drolet, Marie-Thérèse Fortin, Jean-Sébastien Girard, Antoine Gratton, Élise Guilbault, Ève Landry, Patrice Michaud, Mario Pelchat, Yann Perreau, Alex Perron, David Portelance, Michel Rivard, Guylaine Tanguay et Shirley Théroux promettent de nous exposer leurs plus beaux «airs de bœuf» pour l’occasion, avec le sourire en coin. Pour l’instant, c’est motus et bouche cousue sur le type de numéro que chacun présentera pendant la soirée. 

Le concept de cette production, où s’entrelaceront monologues comiques et chansons faussement démoralisantes (pensez «Tous les cris, les SOS», par exemple), repose sur la croyance que le troisième lundi du mois de janvier, surnommé le «Blue Monday» est reconnu comme étant la journée la plus pénible de l’année, notamment en raison du manque d’énergie général entraîné par l’hiver et la période post-temps des Fêtes. Ce triste constat émis, pourquoi donc ne pas s’amuser des affres de ce «jour maudit», en blagues et en musique? 

L’équipe de la «Nuit de la déprime» aimerait que le rendez-vous connaisse assez de succès pour, éventuellement, allonger sa présentation à une nuit complète. 

Tous les profits recueillis lors de la première édition de «La nuit de la déprime» seront versés à la Fondation Ronald-Denis, qui vient en aide aux personnes atteintes d’obésité morbide.  

  • Plus d’informations sont disponibles au www.lanuitdeladeprime.com.