/travel/destinations
Navigation

Un planétarium à ciel ouvert sur la rue Galiano

Coup d'oeil sur cet article

À la veille des célébrations autour du 500e anniversaire de la ville de San Cristobal de La Habana, la rue Galiano (dont le nom officiel est rue d’Italia), au cœur du Centro Habana, s’illumine pour marquer le début des festivités.

La rue Galiano doit son nom au ministre de l’Intérieur et des Fortifications, Martin Galiano, qui, sous le gouvernement colonial, a entrepris d’ouvrir cette voie vers le milieu du XIXe siècle. Elle commence au pied du Malecon, devant l’hôtel Deauville, et s’étend jusqu’à la rue Reina. On y trouve aussi un autre hôtel, le Lincoln, en voie de rénovation, le célèbre théâtre America, qui présente de nombreux spectacles d’humour et de cabaret, ainsi que la Casa de la Musica du Centre Havane.

La ville italienne de Turin a offert à la ville de La Havane un spectaculaire système d’illumination qui représente seize constellations célestes. Ce même spectacle, Luci d’Artista, est présenté à Turin depuis 1998. À La Havane, cette illumination de la Voie lactée doit durer jusqu’en 2021 et elle commence un peu avant le cañonazo, ce coup de canon tiré depuis la forteresse de La Cabaña et qui se fait entendre tous les soirs à 21 heures.

Non, nous ne sommes pas dans le village gay de Montréal, où le jeu des boules roses formait un nouveau firmament pour peu qu’on levait la tête vers le ciel. Ici, dans le rue Galiano, qui a été prise d’assaut depuis le soir du 30 octobre par les familles cubaines, le ciel est illuminé de constellations sur fond étoilé, comme d’immenses toiles d’araignée, de quoi donner le vertige et susciter le fort désir de se prendre en photo, ce que d’aucuns faisaient, au milieu des autos qui circulaient prudemment fort heureusement.

Des spectacles sont prévus pendant les jours suivants, aussi bien pour les adultes que pour les adolescents et les plus jeunes enfants. Des artistes italiens et cubains se produiront : peintres, chanteuses et chanteurs, orchestres, humoristes et troupes de danse. Quelques matches de foot sont aussi au programme. Des spécialités de la cuisine italienne seront offertes à très bas prix. Au menu : pâtes, pizzas et desserts préparés par des chefs italiens, avec vins et cafés italiens, bien évidemment. De quoi faire saliver l’Italien qui sommeille en chacun de nous.

Cet événement festif et culturel se réalise sous le sceau de la solidarité et de la coopération entre des entreprises italiennes et cubaines. Si jamais vous passez par La Havane, n’oubliez pas d’aller faire un tour rue Galiano, le soir. Vous ne serez pas déçu et vous prendrez un véritable bain de foule cubain, dans la bonne humeur et sans risque aucun. Et vous pourrez mettre vos connaissances stellaires à l’épreuve. Moi, j’ai pu reconnaître la petite et la grande Ourse. Parmi les sept ou huit que j’ai prises en photo, je vous laisse deviner leurs noms.