/entertainment/tv
Navigation

Des secrets de «La vraie nature» dévoilés dans un livre

Des secrets de «La vraie nature» dévoilés dans un livre
Photo Agence QMI,Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

L’émission La vraie nature n’a maintenant plus de secrets. Il aura fallu un travail «colossal» d’un an et demi à l’équipe pour rassembler dans un ouvrage littéraire plusieurs archives des deux premières saisons, comme des confidences inédites, plus de 200 photos, des recettes concoctées dans l’émission, et même un guide d’activités en chalet. 

Après avoir lancé la trame sonore de l’émission à l’automne dernier, composée par Pilou, voilà que La vraie nature se décline maintenant en livre. 

On y raconte tous les secrets des coulisses, dont comment la production s’organise pour ne pas que les invités se croisent avant leur arrivée au chalet, accompagnés par des textes touchants qui relatent les confidences d’invités marquants comme François Bellefeuille, Janette Bertrand, Étienne Boulay et France Castel. 

«Quelque chose de chaleureux» 

Et tant qu’à être dans l’univers du chalet, des sections d’informations nous apprennent comment faire des nœuds, identifier des oiseaux, fabriquer une chandelle ou même comment dénicher des vers de terre ou repérer les points cardinaux. 

«Il y a quelque chose de tellement chaleureux avec La vraie nature, que je me disais qu’avoir un livre qu’on lit au bord du foyer, dans une grosse couverture, ce serait extraordinaire», confie Jean-Philippe Dion, qui a piloté le projet. 

L’animateur s’est entouré de deux auteurs membres de l’équipe de l’émission pour écrire ce livre. D’abord son conjoint Martin Boisclair, coordonnateur de l’émission et «nounou» des artistes sur le plateau, et Martin Grenier, qui fait partie de l’équipe numérique de La vraie nature et qui a écrit les deux volumes de la série Le Québec, une histoire de famille

Le trio a écrit le livre en s’inspirant de «tout ce qui existait de La vraie nature», puisant même des informations dans les préentrevues que les invités ont faites avant de participer à l’émission. «Jamais je n’ai pu imaginer à quel point ça pouvait être de l’ouvrage. Ç’a été un travail colossal», laisse tomber Jean-Philippe Dion. 

«Les textes ne sont pas des retranscriptions des entrevues qu’on a vues à la télé, précise l’animateur. C’est vraiment un regard extérieur, un recul sur ce que l’invité a laissé comme trace dans La vraie nature», ajoute-t-il. 

La famille, un thème récurrent 

Il y a certes beaucoup d’inédits, mais aussi des confidences incontournables, comme celles que Mariana Mazza a faites sur son père. «Un père manquant, ça te chie une vie», avait-elle déclaré, en larmes, dans la grange. «C’est la phrase la plus forte qu’on a jamais eue», soutient Jean-Philippe Dion. D’ailleurs, dans les textes de confidences, le thème de la famille est récurrent. 

«C’est drôle, mais on a réalisé que dans la première saison, la relation avec la mère était un sujet très présent, acquiesce Jean-Philippe Dion. Dans la deuxième saison, on a beaucoup parlé des pères, avec Guylaine Tanguay, José Gaudet, entre autres. Notre famille, c’est notre pierre d’assise. Dès qu’il y a quelque chose de particulier, de pas assez stable dans notre famille, c’est toute la pyramide de notre vie qui se défait un peu.» 

 La troisième saison sera en ondes à l’hiver prochain. «On va avoir beaucoup de gens qui n’ont pas l’habitude de se raconter. Je pense à Guy Jodoin, Patrice L’Écuyer, qu’on entend à peu près jamais dans des entrevues de fond.»  

► Le livre La vraie nature, publié chez VLB éditeur, est maintenant disponible.