/24m
Navigation

Encore de l’argent pour la ligne bleue

POL-METRO-LIGNE-BLEUE-LEAD
Photo Ministère des transports du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les investissements pour le prolongement de la ligne bleue se poursuivent: la Ville de Montréal empruntera 464 M$ supplémentaires pour mener à bien ce projet, tandis qu’un contrat vient d’être décerné pour la conception architecturale de trois stations. 

Le conseil exécutif de la Ville de Montréal modifiera aujourd’hui un règlement d’emprunt afin de disposer de plus d’argent pour les phases 4 et 5 du projet, qui consistent principalement à réaliser des transactions immobilières et à payer des honoraires professionnels. L’enveloppe initiale, qui était de 365 M$, se trouvera donc largement bonifiée. 

Les travaux en tant que tels ne commenceront que pendant la phase subséquente, à l’exception de la construction d’un tunnel piétonnier, qui reliera la station du service rapide par bus du boulevard Pie-IX à la future station de la ligne bleue qui se trouvera à cette hauteur. 

Les dépenses admissibles de ce projet seront subventionnées à 100% par les gouvernements fédéral et provincial, mentionne le document déposé au comité exécutif. 

Architecture 

La Société de transport de Montréal a par ailleurs octroyé un contrat de 4,4 M$ à deux firmes pour une première phase de conception architecturale de trois des futures stations, soit la station terminale Anjou, et celles qui seront situées à la hauteur des boulevards Pie-IX et Langelier. Une première ébauche du concept devrait voir le jour au printemps 2020. 

Les deux stations restantes font l’objet d’un appel d’offres distinct, et le contrat devrait être octroyé d’ici la fin de l’année. 

Le projet de prolongement consiste en l’ajout de cinq stations à l’est de Saint-Michel, en suivant l’axe de la rue Jean-Talon. La fin de la ligne se trouverait alors à proximité des Galeries d’Anjou. 

Ce prolongement est attendu depuis des dizaines d’années par les résidents de l’est de Montréal, alors qu’il leur a été promis à plusieurs reprises au fil des ans.