/portemonnaie/job
Navigation

Les questions les plus fréquentes en entrevue

Woman has Confused, Thinking, Question Mark Icon on Paper Bag, copy space.
oatawa - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Le site Glassdoor est passé au travers de milliers de scripts d’entrevues d’embauche et en a ressorti les questions les plus fréquentes auxquelles sont soumis les aspirants employés.   

Nous avons classé les questions en cinq catégories :     

  • Celles qui concernent le poste ou l’entreprise convoités par le candidat.   
  • Celles qui font appel au passé professionnel du candidat.  
  • Les questions sur la personnalité.  
  • Les mises en situation.  
  • Les questions connexes.    

Les questions sur le poste    

Ces questions tentent de vous positionner dans la job à laquelle vous postulez. 10 questions sur les 50 recueillies par Glassdoor entrent dans cette catégorie, soit 20% d'entre elles.   

D’une part, les potentiels employeurs peuvent chercher à savoir si vous connaissez bien le poste et l’entreprise. Cela peut comprendre des questions comme:   

  • «Pourquoi êtes-vous intéressé par notre entreprise?» 
  • «Qui sont nos compétiteurs?» 
  • «Quel est le nom de notre PDG?»  

Pour répondre, vous devrez faire des recherches minimales et venir préparé à l’entrevue.   

D’autre part, cela peut contenir des questions pratiques quant à la position.   

  • «Seriez-vous prêt à déménager?» 
  • «Travailleriez-vous la fin de semaine et durant les jours fériés?» 
  • «Quelles sont vos attentes salariales?»   

Les employeurs veulent savoir à quoi s’attendre, donc vos réponses doivent être honnêtes afin de ne pas vous retrouver dans une situation malaisante par la suite.   

Les questions sur votre passé professionnel   

Comme dans vos relations amoureuses, il est fort possible que votre potentiel nouveau boss souhaite en savoir plus sur vos ex-employeurs et votre passé professionnel en général. Ces questions comptent également pour 20% de l’ensemble.   

On pourrait vous demander :   

  • «Pourquoi cherchez-vous un nouvel emploi?»  
  • «Quelles ont été vos expériences de leadership?»  
  • «Quel a été votre plus grand échec?»  

Bien que vous répondiez d’expérience et que vous connaissiez le sujet, il serait judicieux de préparer des réponses.   

Si vous devez chercher dans vos souvenirs à ce moment-là et créer un long silence, cela peut s’avérer un peu maladroit. Préparer votre réponse pourra aussi vous éviter quelques erreurs comme de critiquer votre ancien employeur ou d’être trop négatif en racontant votre expérience passée.   

Les questions sur votre personnalité  

Comme on peut s’y attendre, cette catégorie est la plus fournie avec 21 questions sur 50. Les employeurs cherchent à vous connaître, à savoir quelle personne vous êtes. Pour cela, ils posent des questions basiques comme «quelles sont vos forces?», «quelles sont vos faiblesses?» ou «qu’est-ce qui vous motive?».   

Ils peuvent aussi tenter des questions plus particulières :   

  • «Quel est le dernier livre que vous avez lu?» 
  • «Que nous apporteriez-vous de plus qu’un autre?»  
  • «Qu’est-ce qui vous met mal à l’aise?»  

Ils pourraient même poser des questions très générales du genre «décrivez-vous».   

Le but de ces questions est de vous faire connaître dans le contexte de la job à laquelle vous appliquez et pas de vous étaler sur votre vie privée. Il faudrait donc donner des informations pertinentes et aller droit au but.   

Les mises en situation  

Les employeurs vont vouloir tester la façon dont vous réagissez à un certain nombre de situations. Ils vous poseront des questions en conséquence :   

  • «Comment feriez-vous pour gérer un client en colère?»  
  • «Comment vous en prendriez-vous pour licencier un employé?»  

Tout en puisant dans votre expérience, votre réponse doit montrer que vous saurez être l’homme ou la femme de la situation pour répondre aux aléas de la job.   

Cette catégorie comptait pour 14% des questions recueillies.   

Les questions connexes  

Arrivant souvent en fin d’entrevue, ces questions peuvent vous donner l’opportunité d’ajouter des points à votre actif dans l’esprit de l’employeur.   

Ce dernier peut vous inviter à lui poser une question et, en l’occurrence, vous pourrez montrer votre intérêt et vos connaissances en demandant une information pertinente concernant la position.   

Sinon, une demande comme «quelle question ne vous ai-je pas posée?» pourra vous donner l’opportunité d’aborder un sujet important pour vous.   

En fin de compte, le plus important est d’arriver préparé à chaque catégorie de questions de manière à pouvoir être cohérent et pertinent, sans pour autant avoir l’air de réciter du par cœur. Bon courage!   

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux