/24m/transports
Navigation

Une station du REM en l’honneur de Bernard Landry

Une station du REM en l’honneur de Bernard Landry
Photo Archives

Coup d'oeil sur cet article

Pour rendre hommage à l'ancien premier ministre du Québec Bernard Landry, décédé il y a un an, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, souhaite qu'une station du futur Réseau express métropolitain (REM) porte son nom.

Le choix de la station n’est pas laissé au hasard: elle serait située dans le quartier Griffintown, dans l’arrondissement du Sud-Ouest.

«On cherchait un endroit qui allait être symbolique et la gare Griffintown est juste à côté de la Cité du multimédia. S’il y a un lieu à Montréal qui porte très fortement l’empreinte de Bernard Landry, c’est la Cité du multimédia», a expliqué la mairesse Plante.

M. Landry avait contribué au développement de l’industrie du jeu vidéo, offrant un crédit d’impôt prisé par cette industrie.

Des discussions ont déjà eu lieu avec l’entourage du défunt politicien, ainsi qu’avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, a fait savoir Mme Plante mercredi matin.

La mairesse estime que ce lieu serait «tout à fait approprié pour honorer la mémoire de Bernard Landry» et qu'il serait «à la mesure de son implication et de l’amour qu’il portait à la métropole».

M. Landry est décédé le 6 novembre 2018, à l’âge de 81 ans. Économiste et avocat de formation, il a occupé de nombreux postes ministériels, sous plusieurs gouvernements péquistes, avant de devenir chef du parti et premier ministre du Québec en 2001. Défait lors de l’élection de 2003, il est devenu chef de l’opposition officielle jusqu’en 2005.