/sports/baseball
Navigation

Alex Anthopoulos a trop parlé

Alex Anthopoulos, directeur général des Braves d’Atlanta
PHOTO D'ARCHIVE JOEL LEMAY Alex Anthopoulos, directeur général des Braves d’Atlanta

Coup d'oeil sur cet article

L’Association des joueurs du baseball majeur (MLBPA) a décidé d'ouvrir une enquête à la suite de propos qu’a tenus le directeur général des Braves d’Atlanta Alex Anthopoulos.

Lundi, le Montréalais aurait fait des commentaires laissant entendre qu'il y a collusion entre les formations du baseball majeur. 

«Nous obtenons plus d’informations chaque jour et nous avons eu le temps de prendre contact avec 27 équipes. Évidemment, les Astros [de Houston] et les Nationals [de Washington], étant dans la Série mondiale, étaient occupés, mais nous avons pu apprendre quelle direction les autres équipes prendraient dans le marché des joueurs autonomes, quels joueurs pourraient être échangés», avait dit Anthopoulos au site internet The Athletic. 

Des propos qui n'ont certainement pas plu au directeur exclusif de la MLBPA, Tony Clark. 

«Les déclarations du DG des Braves Alex Anthopoulos remettent en question l’intégrité de l’ensemble du système des joueurs autonomes, a observé l’homme de 47 ans dans un communiqué de la MLBPA diffusé mercredi. La description claire d’une collaboration entre les équipes est choquante et nous avons immédiatement ouvert une enquête à ce sujet.» 

Anthopoulos n’a pas tardé à fournir une explication et des excuses. 

«Avant les réunions des directeurs généraux, j’ai invité les équipes à explorer la possibilité de faire des échanges pendant la saison morte, a indiqué l’ancien membre des Expos dans un communiqué relayé par l’organisation des Braves. À aucun moment durant nos appels n'y a-t-il eu de discussions au sujet de joueurs autonomes ou des intentions des Braves concernant le marché des joueurs autonomes. Dans la mesure où j’aurais indiqué le contraire [...] lundi, je me serais mal exprimé et je m’excuse pour cette confusion.»