/sports/hockey/canadien
Navigation

Robustesse: trois défenseurs du CH dans le top 25

Jeff Petry et Ben Chiarot
Photo d'archives, Martin Chevalier Jeff Petry et Ben Chiarot

Coup d'oeil sur cet article

Trois défenseurs du Canadien de Montréal font partie du top 25 de la LNH sur le plan de la robustesse. 

Avant les matchs de jeudi soir, Jeff Petry, Ben Chiarot et Cale Fleury occupaient respectivement les 10e, 19e et 22e rangs de la LNH pour les mises en échec chez les joueurs à leur position.  

Avant le duel face aux Flyers de Philadelphie, le premier avait distribué un total de 37 coups d’épaule en 15 matchs, pour une moyenne de 2,5 contacts par rencontre.  

Le deuxième, qui s’est entendu avec le Tricolore pour trois saisons pendant l’été, avait quant à lui frappé l’adversaire 34 fois en autant d’affrontements que Petry.  

C’est une fois de plus que la recrue Cale Fleury, qui présentait la troisième meilleure moyenne de coups par match (3,3) à quelques heures du rendez-vous à Philadelphie.  

Il faut descendre au 50e rang de ce palmarès avant de voir le prochain membre de la brigade défensive du Bleu-blanc-rouge à ce chapitre. Shea Weber y figurait avec 25 mises en échec.  

À noter que chez les attaquants, seul Joel Armia se trouvait dans le top 50 de la ligue, soit au 23e échelon avec 33 plaqués.