/world/pacificasia
Navigation

Saisie record de cocaïne dans un port au Japon

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités japonaises ont révélé vendredi avoir saisi 400 kilogrammes de cocaïne dans le port de Kobe (ouest), une prise inédite dans le pays et dont la valeur a été estimée à 8 milliards de yens (environ 96 millions de $ CAN).

« C’est un record, en termes de volume » pour une saisie de cocaïne au Japon, a déclaré un porte-parole des douanes à l’AFP.

Le précédent record datait du mois d’août, quand 177 kilos de cocaïne avaient été découverts dans un autre port dans la préfecture d’Aichi (centre du pays).

L’origine et la destination finale de la nouvelle prise, découverte en octobre, ne sont pas déterminées et l’enquête est toujours en cours.

Les trafiquants ont peut-être expédié la cargaison par erreur à Kobe, selon des sources proches de l’enquête citées par l’agence de presse japonaise Kyodo, selon lesquelles le stock aurait été découvert dans des conteneurs maritimes.

Le trafic et la consommation de produits stupéfiants sont très sévèrement punis au Japon, et toute célébrité locale prise la main dans le sac fait la Une des médias nippons pendant des jours. La hausse de la consommation de cannabis par les jeunes Japonais soulève aussi des inquiétudes.

Le trafic de drogue dans le pays est une des sources de revenus pour la pègre locale, les yakuzas.