/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

[VIDÉO] Un restaurateur explique le virage vert de son entreprise

Coup d'oeil sur cet article

«Ça, c’est une de mes idées dont je suis le plus fier», m’avoue Pierre-Olivier Masse, propriétaire du café Carmen et Felipe en me tendant un pot en vitre vide.   

«On met nos verrines là-dedans. Les clients peuvent soit laisser le contenant ici ou le ramener à la maison pour le réutiliser. Fini le contenant jetable!»    

Depuis 2 ans, le restaurateur a revu son commerce de fond en comble afin d’entreprendre un virage vert. Du menu aux transports de marchandises en passant par la germination de diverses pousses, Pierre-Olivier s’est doté d’une «politique écoresponsable» dans son établissement.    

«Je me suis rendu compte que si je voulais être cohérent avec mes valeurs et faire ma part efficacement pour la planète, je devais consacrer mes efforts à changer la manière dont mon resto fonctionne».    

Dans le café situé au coin des rues St-Hubert et Laurier, difficile de trouver du plastique. «90% de nos contenants sont compostables», explique l’entrepreneur.   

Au lieu des traditionnelles pailles en plastique, l’homme d’affaires offre des pailles en métal ou en carton. Des ustensiles en bois trônent fièrement à leur côté pour les clients qui prennent leur repas pour emporter.  

«La pilule est parfois difficile à faire passer pour certaines personnes, mais je suis sûr qu’à terme ça deviendra une évidence qu’on ne peut plus continuer à utiliser du plastique à usage unique».    

Même si le restaurateur admet que ce changement de cap représente son lot de défis, il reste néanmoins convaincu d’avoir fait le bon choix.  

«Oui, m’occuper de mes pousses accapare une partie de mon horaire et communiquer nos nouvelles politiques à nos clients et nos fournisseurs c’est toute une job, mais au final, c’est que du positif».    

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux