/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar poursuit sa séquence victorieuse

Baie-Comeau vient à bout des Huskies en prolongation

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU  |  Le Drakkar de Baie-Comeau ne ralentit pas et a poursuivi sa séquence fructueuse, vendredi soir, quand il a pris la mesure des Huskies de Rouyn-Noranda par le pointage de 3-2, en prolongation, sur la patinoire de l’aréna Iamgold.

Victorieux dans un cinquième match d’affilée, les Nord-Côtiers ont de nouveau trouvé une façon de se démarquer sur une glace étrangère avec cette septième conquête de la saison en territoire ennemi.

Les vainqueurs ont toutefois joué avec le feu et ont bien failli se brûler quand les Huskies sont parvenus à créer l’égalité à deux partout alors qu’il ne restait que 47 secondes à écouler à la troisième période.

La prolongation à trois contre trois a débuté et les locaux ont été pris en défaut sur un geste posé à l’endroit de Nathan Légaré. Ce même Légaré s’est vengé, quelques instants plus tard, avec le but décisif inscrit en surtemps.

Le numéro 29 du Drakkar a tranché le débat avec seulement 104 secondes d’écoulées à la quatrième période tout en permettant à son club de remporter le premier match de ce programme double entre les deux équipes.

Légaré n’a pas été le seul à s’illustrer dans le triomphe. Le gardien de but Dakota Lund-Cornish, bombardé de 46 rondelles, a également eu son mot à dire dans la victoire avec une autre solide prestation devant sa cage.

Auteur d’un jeu blanc à son match précédent, le grand numéro 33 a sauvé les meubles à plusieurs reprises avant de finalement céder sur le 36e tir de la soirée des hommes de Mario Pouliot.

effort collectif

Les visiteurs ont ouvert la marque, en première période par l’entremise de leur filière européenne quand le Biélorusse Valentin Demchenko a complété une belle pièce de jeu du Letton Raivis Ansons.

Même s’ils ont commis plusieurs revirements en zone défensive, les Vikings du navire ont pu compter sur un effort collectif de tous les membres de l’équipage dans ce gain difficile sur la route.

Les membres du quatrième trio ont apporté beaucoup d’énergie durant la rencontre. Le vétéran Antoine Rochon a d’ailleurs doublé l’avance des siens en milieu de deuxième période.