/sports/hockey
Navigation

Les Sags impuissants face aux Tigres

Chicoutimi s’incline 4 à 1 contre Victoriaville

Coup d'oeil sur cet article

Pour entamer leur séquence de trois parties à domicile, les retours d’Hendrix Lapierre et Justin Ducharme n’ont visiblement pas suffi pour les Saguenéens, vendredi soir. Après avoir accordé deux buts en infériorité numérique tôt en première période, les Sags se sont butés à un gardien en pleine possession de ses moyens et se sont finalement inclinés 4 à 1 au Centre George-Vézina. 

« C’est le genre de match auquel on s’attendait. Il y a eu un manque d’exécution, mais c’est surtout qu’il y en a eu qui en ont moins donné parce que d’autres étaient là. L’an passé, ça nous est arrivé deux ou trois fois. Il faut en donner autant que lorsqu’il nous manquait des joueurs. Ce soir, notre exécution était affreuse », a déclaré l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, après la partie.

Les Bleus ont bien mal commencé la partie en offrant deux supériorités numériques coup sur coup aux Tigres. Après avoir marqué alors que Justin Ducharme se retrouvait au cachot, les Tigres en ont rajouté alors que c’était au tour de William Dufour d’être puni. Sur ce jeu, le gardien de but des Saguenéens, Alexis Shank, a mal paru pour l’une des premières fois de la saison, lui qui a semblé être surpris par un tir du côté de la mitaine. Shank a donc obtenu sa première défaite lors de ses huit dernières sorties. 

De leur côté, les Saguenéens n’ont pas su profiter de leur seul avantage numérique. L’entraîneur des Bleus n’a pas semblé apprécier le travail des officiels lors de ce match, criant même « slashing » à quelques reprises après que l’arbitre eut fermé les yeux sur un coup de bâton.

Période d’adaptation

Pour la première fois depuis le début de la saison, l’entraîneur-chef des Bleus Yanick Jean pouvait compter sur un alignement presque complet (le défenseur Drolet est toujours blessé) pour le match de vendredi soir en vertu des retours d’Hendrix Lapierre et Justin Ducharme. 

Bien que tous les éléments aient été en place pour connaître du succès, il ne fallait pas oublier l’élément de chimie entre les joueurs des Sags. Outre le trio composé de Samuel Houde, Rafaël Harvey-Pinard et Xavier Labrecque, presque tous les autres trios avaient été chamboulés pour faire place aux revenants.  

Lors des deux premières périodes, une des seules véritables chances de marquer est venue du bâton d’Ethan Crossman. Profitant d’une remise parfaite de Villeneuve, Crossman s’est amené seul devant le gardien des Tigres, Tristan Côté-Cenave, qui a fait l’arrêt. Ce dernier a connu un excellent match repoussant 32 tirs des Sags tout en accordant très peu de retours aux locaux. Le seul but des Sags a été marqué en fin de partie par William Dufour. 

Les Saguenéens joueront leur prochain match dimanche après-midi, alors qu’ils affronteront les Cataractes de Shawinigan à 16 h au Centre George-Vézina.