/sports/racing
Navigation

Cross-country : les filles décrochent le bronze à Kingston

Le Rouge et Or brille une nouvelle fois au championnat canadien

Comeau
Photo courtoisie Anne-Marie Comeau a été la seule représentante du Rouge et Or à grimper sur le podium au niveau individuel, samedi après-midi, à Kingston.

Coup d'oeil sur cet article

Le Rouge et Or de l’Université Laval a vécu des émotions partagées au championnat canadien de cross-country, samedi après-midi, à Kingston, où les filles ont sauvé la mise en récoltant la médaille de bronze.

C’est la troisième année de suite que la troupe féminine de Félix-Antoine Lapointe termine sur le podium. L’an passé, sur le même parcours, Laval était devenu le premier programme féminin du RSÉQ à croquer dans la médaille d’or à ce rendez-vous national.

Absente au championnat provincial il y a quelques semaines, Anne-Marie Comeau a grandement contribué à cette troisième position en finissant au deuxième rang du classement individuel derrière la championne Lucia Stafford, de Toronto. Au niveau collectif, Queen’s a été couronné à la maison alors que Guelph a décroché l’argent.

« Anne-Marie a connu une super belle course. C’est une belle performance de sa part. Ça a été toute une course. Ce fut une chaude lutte à trois dès le départ. La gagnante s’est détachée dans la dernière boucle de 1,5 km.

« On peut dire qu’on a eu une journée correcte alors que Queen’s et Guelph ont eu deux excellentes journées. Il faut leur lever notre chapeau, ils ont été meilleurs que nous », a analysé l’entraîneur-chef du Rouge et Or.

Catherine Beauchemin (18e) et Jessy Lacourse (20e) ont complété le trio parmi les meilleures performances lavalloises.

Déception chez les hommes

Le Rouge et Or espérait rapporter deux bannières sur le campus de Sainte-Foy, mais la quatrième place chez les hommes a contrecarré les plans. Ils avaient aussi terminé au pied du podium l’an dernier. Félix Lapointe-Pilote (14e), Jonathan Tedeschi (17e) et Jean-Simon Desgagnés (18e) ont réussi à percer le top-20.

« C’est déchirant de voir les résultats parce que dans une bonne journée, on avait ce qu’il fallait pour rivaliser. Ce n’était pas une bonne journée. C’est une déception et on va analyser cela dans les prochaines heures et les prochains jours », a expliqué le coach Lapointe, heureux de la nomination de Lapointe-Pilote sur la deuxième équipe d’étoiles.

Champion provincial sur les plaines d’Abraham, Desgagnés a été incapable de maintenir la cadence imposée par le groupe de tête jusqu’à la fin.

« Ça se déroulait bien, mais après 5 kilomètres, quand le rythme s’est accéléré dans les deux derniers tours, certains ont perdu des positions. En fin de compte [de finir 4e], c’est décevant, mais ce n’est pas catastrophique », a résumé le pilote du Rouge et Or.