/maisonextra
Navigation

Prêts pour des visites!

À l’aube d’une première visite, assurez-vous que votre maison soit à son meilleur.
Photo Courtoisie Pixabay À l’aube d’une première visite, assurez-vous que votre maison soit à son meilleur.

Coup d'oeil sur cet article

Ça y est, votre propriété est en vente et les premières visites se dérouleront bientôt! Voici cinq conseils à mettre en pratique avant l’arrivée des acheteurs potentiels.

1. Résoudre les problèmes

Avant même de planifier la première visite, il est judicieux de régler tous ces petits problèmes dont la réparation a été remise à plus tard et que les propriétaires finissent parfois par oublier. Une fuite d’eau sous la lavabo, un plancher qui craque, une ampoule brûlée ou la porte du garage qui ne ferme pas complètement, pourraient «envoyer un mauvais signal dans la tête de l’acheteur», explique Nathalie Bégin, courtier immobilier et présidente du conseil d’administration de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Avec l’avènement des émissions de rénovation, les acheteurs sont de plus en plus avisés et pour eux, chaque petit problème est susceptible d’en cacher un plus gros.

2. Désencombrer et dépersonnaliser

N’attendez pas à la dernière minute pour désencombrer la maison. Au besoin, louez un cube afin d’entreposer tous les meubles et objets qui encombrent les espaces de vie, le garage, le sous-sol et même les garde-robes. On libère l’espace!

Il est aussi important de dépersonnaliser la propriété pour que les visiteurs s’y sentent chez eux. Les photos de familles, les symboles religieux et les trophées de chasse doivent être retirés pour plaire à un maximum d’acheteurs. De plus, «quand il y a des photos, les gens sont curieux et vont passer beaucoup de temps à les regarder. On perd ainsi leur concentration», indique Mme Bégin.

3. Faire le ménage

Faire le ménage est de mise avant l’arrivée des visiteurs, et ce autant à l’intérieur, qu’à l’extérieur de la maison. On veut créer une bonne première impression! Lorsque la maison est à son meilleur à l’extérieur, qu’elle est propre et bien rangée à l’intérieur, «ça sécurise les acheteurs», qui se disent que les propriétaires l’entretiennent bien de façon générale, indique Mme Bégin.

Les poubelles à ordures et le bacs de recyclage se font discrets, la lumière du balcon est allumée, les jouets ne sont plus dans l’allée, le hall est dégagé, rien ne traîne dans la maison, les surfaces brillent et ça sent bon. «La meilleure odeur est celle des produits ménagers. Quand ça sent propre, c’est mieux que le parfum de la tarte aux pommes et celui des biscuits au chocolat», souligne Mme Bégin. En contrepartie, les pires odeurs sont celles des animaux et de la cigarette.

4. Lumières ouvertes, télévisions fermées

Peu importe l’heure de la journée, allumez toutes les lumières de la maison avant l’arrivée des visiteurs, même celles à l’extérieur, pour que la propriété soit invitante le soir venu et éviter que le courtier ait de la difficulté à mettre la clef dans la serrure. En faisant la tournée des interrupteurs, profitez-en pour fermer les écrans de télévisions et d’ordinateurs qui pourraient s’avérer une source de distraction. Pour ce qui est de la musique, une mélodie douce et neutre de style spa est susceptible de plaire, mais pour éviter de vous tromper, demandez l’avis de votre courtier.

5. Partez!

Faites confiance à votre courtier pour la visite et profitez-en pour aller faire des emplettes. Devant les vendeurs, «souvent, les visiteurs vont se retenir de faire des commentaires si quelque chose ne leur plaît pas. Par contre, le courtier a besoin de les connaître, pour leur fournir des solutions qui vont leur faire trouver la maison plus intéressante», mentionne Mme Bégin. Par exemple, une pièce trop petite pourrait être agrandie en retirant un mur, mais il faut y penser et le visualiser!

Quitter avec votre animal de compagnie ou le mettre en cage avant la visite est également suggéré. Certains personnes sont allergiques, ont peur des animaux ou les aiment trop, ce qui peut causer plusieurs situations indésirables dans le cadre d’une visite.

Note aux vendeurs: Établir une stratégie avec votre courtier pour déterminer les moments opportuns pour les visites, permet de réduire la pression que les acheteurs se mettent souvent sur les épaules, constate Mme Bégin. Ainsi indiquées dans le contrat de courtage et dans la fiche de vente, les périodes de visites et les préparations qu’elles nécessitent s’intègrent plus facilement dans la routine quotidienne.