/weekend
Navigation

Rahmane Belkebiche et Yoherlandy Garcia: Révolution autour du monde

Rahmane Belkebiche et Yoherlandy Garcia: Révolution autour du monde
Photo courtoisie, Lou Breton, M6

Coup d'oeil sur cet article

Douze mois après avoir soufflé le public de Révolution en unissant leurs forces sur Believer du groupe Imagine Dragons, les danseurs montréalais Yoherlandy Garcia et Rahmane Belkebiche rééditent leur exploit en présentant le même numéro dans une autre émission : La France a un incroyable talent. Pas mal pour une association qui devait durer quelques semaines seulement.

Diffusée mardi soir sur M6, la prestation du duo, vue par 3 300 000 téléspectateurs français, a reçu un accueil plus que chaleureux du public en studio, qui s’est levé d’un bond en applaudissant à tout rompre une fois la musique arrêtée. Quant aux quatre membres du jury, parmi lesquels figure Sugar Sammy, ils peinaient à retenir leurs larmes devant cette avalanche d’émotions. L’humoriste Éric Antoine a même déclaré qu’en proposant un tel numéro, Yoherlandy (28 ans) et Rahmane (23 ans) avaient prouvé que c’est « en écoutant la différence de l’autre qu’on s’enrichit et qu’on crée des œuvres exceptionnelles ».

Ce discours abordant la question du métissage a beaucoup touché le tandem, explique Yoherlandy en entrevue au Journal­­­­. « Je viens de Cuba ; Rahmane vient d’Algérie. Nos bagages sont tellement différents, mais quand on mélange nos styles ensemble, ça donne quelque chose d’unique », souligne le spécialiste en danse contemporaine.

Différents

Yoherlandy Tejeiro Garcia et Rahmane Belkebiche ont effectivement des parcours contrastants. Le premier a commencé à danser à 7 ans, avant de parfaire sa technique en suivant une formation professionnelle dans son pays natal, puis en travaillant pour plusieurs compagnies, dont Compania Santiago Alfonso, une célèbre troupe cubaine. Depuis cette période, sa passion pour son art n’a fait que grandir.

« Des fois, j’ai des petits accrochages avec mes amis parce que je suis tout le temps en train de regarder des vidéos de danse ! reconnaît celui qui a immigré au Québec à 19 ans pour rejoindre son amoureuse. La danse, c’est ma vie. J’en mange. »

Pour sa part, Rahmane a découvert la danse urbaine à 15 ans dans une maison de jeunes à Québec. Après avoir participé à plusieurs compétitions internationales au sein de divers groupes, il s’est installé à Montréal en 2016. Au cours des dernières années, il a notamment dansé dans quelques productions du Cirque du Soleil, dont Diva à Andorra, en Espagne.

Rahmane Belkebiche et Yoherlandy Garcia participeront à la finale de l’émission La France a un incroyable talent le 
mois prochain à Paris.
Photo courtoisie, Lou Breton, M6
Rahmane Belkebiche et Yoherlandy Garcia participeront à la finale de l’émission La France a un incroyable talent le mois prochain à Paris.

Une carte de visite

Les chemins des deux hommes se sont croisés l’an dernier devant les caméras, lors des quarts de finale du concours de danse Révolution à TVA. Leur performance est devenue virale sur internet, cumulant 25 millions de visionnements en moins d’un an. La vidéo de deux minutes a également permis au tandem de voyager et d’obtenir une invitation aux auditions du populaire « télé-crochet » La France a un incroyable talent.

« On a été approchés par plusieurs émissions, comme Britain’s Got Talent et World of Dance, mais à cause de nos horaires, on n’a pas pu y participer », révèle Yoherlandy, qui accompagne présentement Véronic DiCaire en tournée en Europe.

Directement en finale

Joint au téléphone à partir de Rodez, Yoherlandy se rappelle avec bonheur l’enregistrement du numéro Believer à Incroyable talent plus tôt cette année.

« C’était une expérience extraordinaire. Pendant qu’on dansait, je sentais à quel point le public avait le souffle coupé. On ressentait cette vague d’excitation sur scène. Ça nous donnait tellement d’énergie ! C’était incroyable ! C’était un grand moment de joie, surtout quand les juges ont fait leurs commentaires. »

La performance de Yoherlandy et Rahmane a tellement épaté le panel qu’ils ont décroché un Golden Buzzer. Résultat : ils s’en vont directement en finale.

Dotée d’une bourse de 100 000 euros, soit 145 000 $ CAN, cette ultime étape, qui sera enregistrée et présentée en direct le mardi 10 décembre, est source de nervosité pour Yoherlandy et Rahmane, puisque d’ici cette date, ils devront répéter séparément le nouveau numéro qu’ils ont créé pour l’occasion.

« Rahmane vient me rejoindre à Paris pour la générale, la journée juste avant le show, souligne Yoherlandy. On est un peu stressé, mais on est confiant quand même. »

Chose certaine, les deux Québécois ont développé une amitié solide à travers cette folle aventure. « Quand l’un d’entre nous va moins bien, on s’aide », indique Yoherlandy.