/portemonnaie
Navigation

Assurances: es-tu bien couvert pour ton court séjour à l’étranger?

Voici quelques conseils pour plier bagage en toute quiétude.

Assurances: es-tu bien couvert pour ton court séjour à l’étranger?
Crédit photo: Jake Melara - Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

Randonnée d’une journée dans les Adirondacks, weekend de ski au Vermont, virée shopping à New York; on aime tous avoir la liberté de partir de l’autre côté de la frontière pour de brèves escapades, mais trop souvent, on ne s’assure pas.   

Un sondage Ipsos démontrait q ue près de la moitié des Canadiens qui se déplacent aux États-Unis ne se munissent que rarement ou jamais de protection voyage avant de partir. Filer sur un coup de tête vient avec la responsabilité de s’assurer comme il le faut afin de s’éviter des ennuis bien salés.   

Voici quelques conseils pour plier bagage en toute quiétude.     

Assurances collectives à la rescousse?  

1. Peut-être cotises-tu à un régime d’assurances collectives à ton travail, mais celui-ci ne comporte pas nécessairement de protection voyage. Valide donc d’abord la présence des modalités de voyage, puis si tu en as, relève la couverture et la durée de celles-ci.     

Les subtilités de ta carte de crédit  

2. Si tu as une carte bancaire incluant un régime d’assurances voyage, tu dois à tout prix confirmer la durée et le montant de ta couverture. Sache que les coûts de santé sont excessivement élevés aux États-Unis et qu’une carte n’est parfois pas suffisante en cas de pépin.     

3. Certains plans voyages reliés à des cartes de crédit présentent des restrictions, notamment en ce qui a trait à l’âge maximal de protection. Il se peut qu’un émetteur de carte puisse diminuer la couverture pour des personnes âgées de plus de 65 ans, par exemple.   

La pratique de certains sports extrêmes peut aussi comporter des exclusions, selon l’institution financière. Attention, les casse-cous!     

4. Cela va de soi, lorsque tu renouvelles ta carte de crédit, prend un moment pour observer les changements apportés à ton plan.      

Et la RAMQ dans tout ça?  

5. Pas de plan voyage avec ton boulot ou ta carte de crédit? «Les personnes qui possèdent une carte d’assurance maladie valide peuvent recevoir les services de santé couverts par le régime d’assurance maladie du Québec. Toutefois, dans la plupart des situations, la RAMQ ne les rembourse qu’en partie», peut-on lire sur le site gouvernemental.     

La RAMQ invite tous les futurs vacanciers n’ayant pas de régime collectif ou de plan voyage avec leur émetteur de crédit à se prévaloir d’une assurance privée.     

Le grand explorateur  

6. Si tu es un vrai globe-trotter et que tu quittes fréquemment pour de longs weekends hors pays, réfléchis également à l’idée d’une protection multivoyages. Certaines compagnies privées proposent des plans spéciaux pour de courts séjours.     

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux