/sports/fighting
Navigation

Un bain de foule pour Marie-Ève Dicaire

Marie-Ève Dicaire
Photo Journal de Montréal, Martin Chevalier Marie-Ève Dicaire

Coup d'oeil sur cet article

La boxeuse québécoise Marie-Ève Dicaire a participé à un entraînement public au Centre Vidéotron en vue du gala du 23 novembre, dont elle sera la tête d’affiche, et les curieux étaient nombreux. 

Il s’agissait d’un retour aux sources pour la pugiliste de Saint-Eustache, qui est devenue championne du monde IBF des super-mi-moyennes dans cet amphithéâtre en décembre 2018, grâce à sa victoire par décision unanime contre l’Uruguayenne Chris Namus. 

«Quand j’ai mis les pieds dans le hall du Centre Vidéotron en arrivant à l’entraînement, je revivais les moments de mon championnat du monde, ici, à Québec. Ma vie a changé dans le sens où je sens vraiment l'appui des gens», a expliqué Dicaire (16-0-0). 

«Dès que je vais dans un endroit public, les gens sont derrière moi et ça, ça me donne une tape dans le dos», a ajouté l’athlète de 33 ans, qui aura la Vénézuélienne Ogleidis Suarez (29-3-1) comme prochaine adversaire. 

Également présent, le Trifluvien Mikael Zewski (33-1-0) a pris plaisir à répondre aux questions du public, lui qui se mesurera au Mexicain Alejandro Davila (19-0-2) le 23 novembre. 

Sébastien Bouchard (18-1-0), qui se prépare à disputer le combat le plus important de sa carrière face au Canadien Ayaz Hussain (13-1-0), attirait aussi les regards. 

«J’ai toujours eu beaucoup de fans à Québec, a dit Bouchard. On voit que je suis au sommet des ventes et c’est gratifiant. C’est les plus beaux moments de ma carrière. C’est comme une vague d’amour en pleine face.»