/world/europe
Navigation

L’armée tchèque va acheter aux États-Unis 12 hélicoptères militaires Bell

L’armée tchèque va acheter aux États-Unis 12 hélicoptères militaires Bell
Photo d'Archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

La République tchèque, pays membre de l’OTAN, a annoncé mardi qu’elle allait acheter douze hélicoptères polyvalents et de combat fabriqués par l’américain Bell, destinés à remplacer les appareils obsolètes Mi-24 de conception soviétique.  

L’accord entre les gouvernements tchèque et américain, d’une valeur de 14,6 milliards de couronnes (830 millions $ canadien), devrait être signé d’ici la fin de l’année, a indiqué le ministre tchèque de la Défense, Lubomir Metnar.  

L’armée tchèque va se pourvoir ainsi de huit appareils polyvalents UH-1Y Venom et de quatre hélicoptères de combat AH-1Z Viper, tous fabriqués par le groupe Bell Flight, qui a son siège à Fort Worth, au Texas, a précisé le ministère.  

« L’armée a besoin de nouveaux hélicoptères. Plus vite nous nous débarrasserons de notre dépendance à l’égard de la technologie russe, et mieux ce sera », a déclaré M. Metnar.  

« C’est la raison pour laquelle nous voulons signer l’accord cette année pour pouvoir disposer de ce matériel d’ici 2023 », a-t-il ajouté.  

Le montant porte également sur les munitions, les pièces de rechange, un simulateur d’entraînement et une formation du personnel, selon le ministère tchèque. 

Prague avait auparavant écarté une offre italienne d’appareils AgustaWestland AW139.