/sports/baseball
Navigation

Les Astros auraient triché en 2017

SPO-BBO-BBA-BBN-HOUSTON-ASTROS-V-LOS-ANGELES-ANGELS-OF-ANAHEIM
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Lors de plusieurs matchs à domicile de la saison 2017, les Astros de Houston auraient volé les signaux des receveurs adverses en utilisant possiblement une caméra.

C’est ce qu’ont révélé quatre personnes qui œuvraient dans l’organisation texane, dont le lanceur Mike Fiers, au site internet The Athletic.

Le système pour effectuer cette forme de tricherie était assez simple. Une caméra positionnée dans le champ centre filmait les signaux du receveur et les images étaient retransmises dans l’abri des Astros. Des employés de l’équipe et des joueurs regardaient l’écran afin de décoder les signaux adverses. Lorsqu’ils pensaient avoir trouvé leur signification, ils communiquaient avec le frappeur présent à la plaque via des bruits produits par quelqu’un qui frappait sur une poubelle.

Les sources citées par The Athletic ne s’entendent pas en ce qui concerne la durée de ce stratagème illégal. L’une d’entre elles affirme que cela s’est arrêté après la saison régulière, tandis qu’une autre indique que les Astros en ont usé aussi dans les éliminatoires. Or, la formation de Houston a remporté la Série mondiale cette année-là.

«Je veux simplement que le sport soit plus propre, car des athlètes perdent leurs emplois parce qu’ils ne sont pas au courant de cela quand ils sont sur le terrain, a exprimé Fiers pour expliquer ses révélations. De jeunes lanceurs accordent des coups sûrs dans les premières manches et ils sont ensuite retournés dans les ligues mineures. Ça détruit la carrière de jeunes hommes.»

Une enquête à venir?

Toujours selon The Athletic, le baseball majeur pourrait profiter du fait qu’il enquête déjà sur les Astros pour faire la lumière dans cette histoire. Les Astros sont sous enquête en raison des propos controversés tenus par leur ancien directeur général adjoint Brandon Taubman, après leur victoire sur les Yankees de New York lors de la série de championnat de la Ligue américaine.

Les Bombardiers du Bronx avaient d’ailleurs affirmé que la formation du Texas volait leurs signaux lors de cette série. Des allégations que les Astros ont niées.