/sports/baseball
Navigation

Les gérants de l’année sont connus

Rocco Baldelli
Photo AFP Rocco Baldelli

Coup d'oeil sur cet article

Rocco Baldelli des Twins du Minnesota et Mike Shildt des Cardinals de St. Louis ont été nommés gérant de l’année par le baseball majeur, mardi.

Baldelli a reçu le titre dans la Ligue américaine, et ce, à sa première année avec les Twins. Il a mené son équipe vers une fiche de 101-61, alors qu’en 2018 cette formation avait récolté seulement 78 victoires. Il a aussi permis à sa troupe de gagner un premier titre de division depuis 2010. C’était la première fois depuis 1965 que les Twins franchissaient le cap des 100 victoires.

Le Minnesota a toutefois dû s’avouer vaincu en trois matchs contre les Yankees de New York lors des séries de divisions

En 2019, les lanceurs des Twins ont enregistré la neuvième meilleure moyenne de points alloués de la ligue. Au bâton, la formation du Minnesota a frappé 307 coups de circuit, un record du baseball majeur.

Baldelli devient le quatrième gérant des Twins à remporter cet honneur, après Paul Molitor en 2017, Ron Gardenhire en 2010 et Tom Kelly en 1991.

Aaron Boone des Yankees et Kevin Cash des Rays de Tampa Bay étaient les deux autres candidats dans la Ligue américaine.

Dans la Ligue nationale, Shildt a pour sa part devancé Brian Snitker et Craig Counsell, respectivement des Braves d’Atlanta et des Brewers de Milwaukee.

À sa première année complète à la barre des Cards, le gérant a mené sa troupe vers un dossier de 91-71 et le titre de la division Centrale, leur premier depuis 2015.

Mike Shildt
Photo AFP
Mike Shildt

En séries éliminatoires, les Cardinals ont vaincu les Braves en cinq matchs lors de leur série de division avant de s’incliner devant les futurs gagnants de la Série mondiale, les Nationals de Washington, en quatre rencontres lors des séries d’associations.

Avec Shildt aux commandes, les lanceurs de la formation du Missouri ont récolté la cinquième meilleure moyenne de points alloués.

Il devient le troisième gérant dans l’histoire des Cardinals à recevoir ce prix après Tony La Russa en 2002 et Whitey Herzog en 1985.