/qubradio
Navigation

Sophie Durocher en colère contre la présidente de la Fédération des femmes du Québec: «Honte à vous!»

Coup d'oeil sur cet article

L’animatrice de QUB radio Sophie Durocher s’est indignée mardi contre la présidente de la Fédération des femmes du Québec, Gabrielle Bouchard, qui a encouragé les Québécoises à porter le voile, qu’elle trouve «badass».  

«Je suis absolument furieuse de l’appel lancé par la présidente de la Fédération des femmes du Québec, Gabrielle Bouchard», a lancé l’animatrice en ouverture de l’émission qu’elle anime sur QUB radio, mardi matin.    

«Madame Bouchard, je vais m’adresser à vous», a poursuivi la chroniqueuse du Journal.    

«Connaissez-vous Nasrin Sotoudeh? C’est une avocate iranienne qui est emprisonnée en Iran depuis juin 2018. C’est une avocate militante des droits de la personne. Et pourquoi se retrouve-t-elle en prison, Nasrin Sotoudeh? Parce qu’elle a commis un crime de lèse-majesté en Iran, c’est-à-dire que, comme avocate, elle a défendu le droit des femmes de ne pas porter le voile dans un pays où le voile est obligatoire», a expliqué Sophie Durocher.    

«Elle a été condamnée à 74 coups de fouet, parce qu’elle est apparue sans voile en public. Elle a été condamnée à un an et six mois de prison pour acte de propagande contre l’État iranien, deux ans pour trouble à l’ordre public, trois ans et 74 autres coups de fouet pour diffusion de fausses informations. Elle a été condamnée à sept ans et six mois de prison pour collusion en vue de nuire à la sécurité nationale. Elle a été condamnée en plus à sept ans et six mois pour appartenance à un groupe illégal, parce que défendre le droit des femmes en Iran, c’est illégal. Et enfin, elle a été condamnée à 12 ans de prison pour avoir encouragé la corruption et la dépravation, c’est-à-dire le fait de prendre la défense des femmes qui se sont fait prendre en photo sans voile en Iran.»    

«Et vous, avec le culot, Madame Bouchard, aujourd’hui, 12 novembre 2019, de venir nous dire à nous, des femmes qui vivons librement au Québec, qui profitons d’un libre-choix exceptionnel dans le monde occidental, vous venez nous dire que vous trouvez ça badass le voile, et vous nous encouragez aujourd’hui à porter le voile. Honte à vous, Madame Bouchard», s’est insurgée l’animatrice d’On n’est pas obligé d’être d’accord.    

  

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

  

«Vous êtes un discrédit pour la cause de femmes, vous êtes un discrédit pour la cause féministe et vous êtes un discrédit pour la Fédération des femmes du Québec, qui a déjà été le porte-étendard de Québécoises exceptionnelles, comme Françoise David et Thérèse Casgrain. Honte à vous, Madame Bouchard», a-t-elle conclu.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions