/24m/job-training
Navigation

Ubisoft montre le chemin

GEN-UBISOFT
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Francis Boucher - 37e AVENUE

 

On dit souvent que les filles ont peu d’intérêt envers les carrières en nouvelles technologies, mais une question demeure : est-ce que les entreprises du secteur s’intéressent suffisamment à elles ?

Chez Ubisoft, on prend la chose très au sérieux. Le développeur de jeux vidéo contribue au financement d’une série d’initiatives visant à susciter l’intérêt des jeunes filles pour les nouvelles technologies. Pensons à Techno au féminin, Technovation ou Femmes en tech. « Nos employées se déploient régulièrement sur le terrain pour parler aux filles, répondre à leurs questions et dissiper leurs doutes, indique Nathalie Verge, directrice des communications chez Ubisoft Montréal. C’est un travail de tous les instants. Il ne faut pas lâcher l’accompagnement, du primaire à l’université. »

Certains signes annoncent en outre que les choses évoluent tranquillement. Par exemple, cette année, les filles n’ont jamais été aussi nombreuses à participer au Concours universitaire de jeux vidéo, aussi organisé par Ubisoft. « La moitié des bourses est réservée à des femmes, qui deviendront à leur tour des modèles pour les plus jeunes », précise Nathalie Verge.

Chez Ubisoft, les femmes sont encore en minorité (20 %), mais l’entreprise met le paquet pour atteindre la barre des 30 % d’ici 2025. « Chaque [point de] pourcentage supplémentaire est une immense victoire, soutient Nathalie Verge. On a du chemin à faire, mais on va y arriver. »