/news/currentevents
Navigation

Une femme brûle son conjoint et s’enfuit au Québec

Yenny Valerio
Photo courtoisie Yenny Valerio. Accusée

Coup d'oeil sur cet article

Une fugitive américaine accusée d’avoir tenté de tuer son petit ami en lui lançant une casserole d’huile bouillante a finalement été retrouvée au Québec, après trois ans de cavale.

« La victime a été brûlée au visage, aux bras, au cou, au torse et sur presque tout son dos ; 30 % de son corps a été brûlé », expliquent les autorités américaines dans une demande d’extradition rendue publique mardi au palais de justice de Montréal.

Yenny Valerio, de la Louisiane, était activement recherchée par cet État du sud-est des États-Unis pour une tentative de meurtre qui remonte à juin 2016.

À l’époque, la femme de 38 ans sortait avec un homme depuis un an quand une dispute a éclaté. Fâchée, elle aurait attendu que son copain s’endorme pour l’asperger d’huile bouillante.

Sauce tomate brûlante

Grièvement brûlé, l’homme aurait quitté l’appartement en panique pour frapper chez une voisine en lui demandant d’appeler une ambulance.

« Elle lui a demandé de revenir dans l’appartement. Et quand il est rentré, elle lui a lancé de la sauce tomate brûlante sur le dos », expliquent les autorités de la Louisiane.

Comme l’homme était dans le coma, les enquêteurs ont dû attendre son réveil, deux mois plus tard, afin d’obtenir sa version et d’accuser Valerio. Mais, entre-temps, la femme s’était envolée pour sa République dominicaine natale.

Elle a finalement été retrouvée au Québec, le mois dernier. À la demande des Américains, elle a été placée en détention préventive, d’ici son audience d’extradition.