/qubradio
Navigation

Josélito Michaud n’était plus capable d’entendre parler de lui

josélito
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Absent du petit écran depuis quelques années, Josélito Michaud n’en pouvait plus d’être sous les projecteurs.  

«Je n’étais plus capable d’entendre parler de moi», a-t-il révélé mercredi à Sophie Durocher à l’émission On n’est pas obligé d’être d’accord sur QUB radio.  

«Je n’étais plus capable de parler de moi. J’étais tanné, ça ne se peut pas comment j’étais tanné», a-t-il poursuivi.  

«J’avais été beaucoup exposé. La série Olivier, en 2017, a beaucoup exposé ma vie personnelle, parce que c’était en partie basé sur mon enfance», a dit l’animateur, qui reviendra à la télévision dans une nouvelle série documentaire et de rencontres.  

«Ça faisait du bien de l’ombre. Moi, ça me fait beaucoup de bien, l’ombre», a indiqué M. Michaud.  

   

  • ÉCOUTEZ l'entrevue complète de Josélito Michaud sur QUB radio:    

  

Le goût de revenir  

Le métier a cependant beaucoup manqué à l'animateur d’On prend toujours un train pour la vie.  

«Quand je me suis assis la première fois devant une mère porteuse, je m’en souviendrai toute ma vie, c’est il y a deux semaines, je me suis assis devant cette femme-là et je tremblais comme la première journée dans ma vie où j’ai fait des entrevues», a-t-il raconté.  

«Ça a pris cinq minutes et, à un moment donné, c’est revenu. J’ai dit à Véronique [Béliveau, sa conjointe] à la fin de l’entrevue: "J’aime donc bien ça, faire ça! Ça m’a manqué, pendant trois ans, de le faire.”»  

«Là, j’ai le goût de revenir comme jamais, a-t-il assuré. Je suis tellement heureux de faire ça, ça a été une révélation chez moi.»

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions