/finance
Navigation

Louis Vachon et Sophie Brochu ferment la porte à la Caisse

Louis Vachon et Sophie Brochu ferment la porte à la Caisse
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le président de la Banque Nationale, Louis Vachon, et la PDG d'Énergir, Sophie Brochu, ont tour à tour indiqué mercredi qu’ils ne souhaitaient pas diriger la Caisse de dépôt et placement du Québec à la suite du départ annoncé de l’actuel grand patron, Michael Sabia.

«Ma responsabilité est de diriger la Banque Nationale et ce sera ma seule priorité au cours des prochaines années», a déclaré Louis Vachon dans un bref communiqué en matinée.

«Bien que je sois touchée par le fait que l'on évoque ma candidature pour le poste de présidente et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, je ne souhaite pas qu'elle soit considérée par son conseil d'administration», a indiqué pour sa part Mme Brochu, en début de soirée, par communiqué.

«Je suis d'avis que cette fonction devrait être assumée par une personne en mesure de mettre à contribution une vaste expérience du milieu financier international et un solide bagage dans la gestion de fonds diversifiés, a-t-elle poursuivi. Dans un environnement financier mondial qui se complexifie grandement, il m'apparaît que cette connaissance fine des marchés financiers devient encore plus précieuse qu'elle n'a pu l'être par le passé afin de protéger et faire croître le capital confié par les Québécois à cette institution magnifique qu'est la Caisse.»

Rappelons que Mme Brochu a annoncé le 21 octobre dernier son départ d’Énergir d’ici la fin de l’année, après 12 ans à la barre de l’entreprise.

M. Vachon et Mme Brochu étaient des candidats pressentis pour remplacer Michael Sabia, qui a annoncé mardi son départ à la tête de la Caisse en février prochain.

Celui qui guide la destinée du bas de laine des Québécois depuis 2009 a pris le gouvernement québécois par surprise puisqu’il devait partir en 2021.