/lifestyle/techno
Navigation

Voici comment les sites en ligne ont changé la manière de rencontrer ces dernières années

Voici comment les sites en ligne ont changé la manière de rencontrer ces dernières années

Coup d'oeil sur cet article

Non seulement les sites de rencontres ont modifié en profondeur notre manière de trouver un partenaire de vie commune, mais ils ont aussi la particularité de créer des mariages plus solides.  

Voici des faits qui risquent de déboulonner la supposée mauvaise image des sites de rencontres.  

Récemment dans le journal The Atlantic, Ashley Fetters rapporte comment la rubrique Vows (vœux) du New York Times a évolué ces dernières années.  

L’an dernier, dans cette rubrique, sept des 53 couples se sont rencontrés sur des applications de rencontres. Dans une autre section plus populeuse, 93 des quelque 1000 couples se sont rencontrés en ligne, sur Tinder, Bumble, Hinge, Coffee Meets, etc.  

En 2017, 71 couples dont les mariages avaient été annoncés dans le Times se sont rencontrés sur des applications de rencontres.  

Bien avant la popularité des sites en ligne il y a vingt ans, la plupart des couples se rencontraient par l’intermédiaire d’amis ou de leur famille ou à l’université.  

Mais les moyens de rencontre traditionnels demeurent insuffisants. Selon Sean Rad et Justin Mateen, deux des fondateurs de Tinder, avaient dit en entrevue que leur inspiration venait de leur propre déception générale quant au manque d’occasions de rencontre.  

La révolution Tinder  

Même si de timides sites de rencontres existaient avant l’arrivée de Tinder, c’est ce dernier qui a popularisé les rencontres en ligne sur des millions de téléphones intelligents, d’abord sur iOS, et plus tard sur Android qui compte pour 70% du marché mondial. Étant donné sa grande popularité, des dizaines d’applications similaires ont elles aussi fait boule de neige sur les appareils mobiles.  

À partir de ce moment, ces applications ont profondément changé et élargi les manières dont les gens se retrouvent.  

Outre le cercle familial et d’amis, un rayon élargi de partenaires potentiels dans d’autres villes peut être une excellente chose si l’on cherche une plus grande variété de personnes plus ou moins différentes de soi.  

Des mariages plus longs et plus heureux !  

Dans le même ordre d’idée, le Wall Street Journal a produit un article sur la solidité des couples rencontrés sur des sites de rencontres.  

En citant une célibataire début quarantaine, «j’ai rapidement réalisé qu’un site de rencontre nous force à être plus honnête envers soi-même sur ce que je suis est et sur ce que je recherche».  

Et pas seulement ces deux questions-là, mais aussi sur quel genre de relation ou d’engagement et sur ce que l’un et l’autre veulent dans la vie.  

Dès qu’on dépasse «l’image de «meat market», l’absence de romance, l’abondance de choix ou de tentations, il est maintenant prouvé que les rencontres en ligne pourraient, en réalité, améliorer la probabilité d’une compatibilité romantique et renforcer les mariages», écrit le WSJ.  

Des chercheurs de l’université de Chicago ont en 2013 constaté sur un échantillon de 19 000 participants que «plus d’un tiers des mariages aux États-Unis entre 2005 et 2012 ont commencé en ligne et que ces mêmes couples vivent des mariages plus longs et plus heureux».  

De plus, «la qualité des relations est non seulement supérieure, mais le taux de séparation ou divorce est également inférieur de 25% par rapport aux couples rencontrés hors ligne».  

Les chercheurs concluent qu’un plus «grand bassin de partenaires potentiels pousse les utilisateurs de sites ou d’applications de rencontres à être plus sélectifs. De plus, les personnes connectées en ligne par une application de rencontre faisaient davantage de déclarations d’affection et se sentaient plus à l’aise à partager des informations intimes que les autres groupes non connectés».  

Et pour le sociologue Jess Carbino qui dirige depuis cinq années des recherches pour Tinder et Bumble, «contrairement aux célibataires hors ligne, ceux qui recherchent en ligne peuvent visualiser l’étendue des partenaires potentiels et découvrir avec qui ils pouvaient ou non se jumeler».  

Comme on dit, il y a des mythes à déboulonner.