/sports/racing
Navigation

Série des Camionnettes NASCAR: Raphaël Lessard à temps plein chez Kyle Busch l’an prochain!

Le pilote beauceron prendra le départ des 23 courses de la série en 2020

TruNorth Global 250
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

MIAMI | Raphaël Lessard participera à l’intégralité des 23 épreuves de la série des camionnettes Gander Outdoors en 2020.

Le jeune pilote de Saint-Joseph-de-Beauce a été recruté par la réputée écurie Kyle Busch Motorsports (KBM) qui l’a fait courir en trois occasions cette année dans cette discipline.

Il devient seulement le troisième Québécois de l’histoire à décrocher un volant régulier dans l’une ou l’autre des trois divisions majeures du NASCAR après Mario Gosselin en 2010 (Camionnettes) et Alex Labbé en 2018 (XFinity). La nouvelle a été confirmée jeudi après-midi via un communiqué diffusé par KBM.

La concrétisation d’un rêve

Lessard rencontrera les journalistes cet après-midi à Homestead, en Floride (lieu de la dernière course de la saison NASCAR), à l’occasion d’un point de presse.

Le prodige beauceron, âgé de 18 ans, se verra confier la Toyota Tundra arborant le numéro 4 et menée cette année par l’Américain Todd Gilliland dont le contrat n’a pas été renouvelé pour la saison prochaine.

« C’est un rêve devenu réalité, s’est exclamé Lessard, en entrevue téléphonique au Journal. J’ai prouvé en 2019 que j’avais ma place dans cette série. Je ne serai jamais trop reconnaissant envers tous ceux qui m’ont supporté depuis le début de ma carrière.

« À commencer, a-t-il poursuivi, par mes parents, François et Chantal, ainsi que tous les partenaires d’affaires sans lesquels je ne serais pas rendu à cette étape aussi importante dans mon cheminement. »

« Un bel avenir »

La filiale de Toyota, TRD, n’est pas étrangère non plus à la venue de Lessard en camionnettes. Cette entreprise a toujours appuyé les futurs espoirs du stock-car. Elle aura notamment permis à Erik Jones (2015) et Christopher Bell (2017) de remporter le championnat de cette division au cours des récentes années.

Busch, que Lessard décrit comme son idole et son mentor, est aussi un grand défenseur du pilote québécois. Ce ténor du NASCAR a toujours été très sélectif dans la sélection des porte-couleurs de son organisation.

« Raphaël, a dit Busch, est voué à un bel avenir et je souhaite qu’il puisse suivre les traces des autres jeunes talents qui sont passés chez nous avec succès. »

À Daytona en février

Le coup d’envoi de la saison 2020 aura lieu, comme à l’habitude, à Daytona, en Floride, le 14 février prochain, deux jours avant la présentation de la célèbre classique des 500 Milles en Coupe Monster Energy. Ce circuit ovale de 2,5 milles n’a plus besoin de présentation. Il s’agira de sa première présence sur cet anneau de vitesse où tous les pilotes de stock-car souhaitent s’imposer.

Ses brillantes prestations des derniers mois lui ont d’ailleurs valu l’obtention de la licence de compétition exigée par les autorités du NASCAR pour rouler sur des tracés ultrarapides.

Le calendrier comportera aussi une épreuve sur terre battue, à Eldora, en Ohio, le 30 juillet, et une étape en circuit routier à Mosport, en Ontario, le 6 septembre. Il s’agit d’ailleurs de la seule escale de l’une des trois divisions majeures du NASCAR à être disputées à l’extérieur des États-Unis et à laquelle Lessard avait d’ailleurs participé en août dernier.